le Lundi 28 novembre 2022
le Vendredi 14 octobre 2022 9:12 Municipal

Réparations domestiques d’urgence: Hawkesbury s’associe à une firme de Toronto

hdr
hdr

La Ville de Hawkesbury s’est associée à la multinationale Service Line Warranties of Canada (SLWC) pour offrir à ses citoyens un plan facultatif de réparations domestiques d’urgence, le 8 septembre dernier.

« C’est quelque chose que certains ignorent, mais un citoyen est responsable des bris du système d’égout et aqueduc de son terrain, jusqu’à sa connexion avec le réseau de la ville », indique Robert Lefebvre, conseiller municipal à Hawkesbury.

En approuvant ce plan, la Ville assure toutefois qu’il ne coûtera rien à ses contribuables qui ne voudront pas l’utiliser.

« C’est une protection qui existe, offerte par une entreprise accessible et fiable, c’est pourquoi la Ville s’y est associée, mais c’est totalement à la discrétion des gens de savoir s’ils en ont besoin ou non », précise-t-il.

Une modeste commission

Pour obtenir davantage d’information sur l’entente, le Régional a contacté Mike Van Horne, directeur général de la branche canadienne de SLWC.

Ce dernier a raconté que l’entreprise qu’il représente possède plus de 1100 ententes similaires avec différentes villes et municipalités d’Amérique du Nord, dont plus de 700 au Canada. En confirmant que Hawkesbury ne dépensait « pas un sou » dans l’entente, il a même précisé que c’était plutôt l’inverse et que la Ville recevrait une « modeste commission » de 5% sur les travaux facturés sur son territoire.

Un grand « réseau local »

De par ses nombreux partenariats municipaux, SLWC n’effectue pas non plus « elle-même » les réparations domestiques d’urgence. Elle envoie plutôt des sous-traitants « locaux » qui sont payés ensuite.

« Je crois que c’est plus simple pour les gens d’avoir une seule ligne à appeler et de nous laisser appeler l’entreprise locale qui s’occupe de tout ensuite », a conclu Mike Van Horne, contacté par téléphone à son bureau de Toronto.