le Jeudi 8 Décembre 2022
le Mercredi 5 octobre 2022 12:07 Municipal

André Chamaillard, le doyen du conseil municipal de Hawkesbury

Parmi tous les conseillers qui tenteront de conserver leur siège lors d’élections municipales du 24 octobre prochain, à Hawkesbury, c’est André Chamaillard qui peut se vanter d’avoir le plus d’expérience.

« C’est un peu ma vie », lance d’entrée de jeu celui qui s’est impliqué dans « à peu près tout » dans la ville qui l’a vu naître.

Se considérant comme un « gars de défi », celui qui est conseiller municipal de Hawkesbury depuis 2010 croit que l’une de ses forces est aussi de bien connaitre la plupart de ces défis.

« J’aime travailler en équipe et j’ai de l’expérience à le faire, parce que j’ai travaillé avec toutes sortes de personnes à travers les années », raconte-t-il.

De l’expérience à revendre

Le « doyen » du conseil municipal de Hawkesbury n’a toutefois pas que de l’expérience à cette fonction. Au cours de sa vie, il en a accumulé dans des domaines extrêmement variés, partant de l’industrie du fromage, en passant par l’univers des ventes, jusqu’au monde de  l’entrepreneuriat. Somme toute, un parcours extrêmement diversifié qui lui permet d’être comme un poisson dans l’eau au conseil.

« [Au conseil] tu touches un peu à tout et je crois que c’est pour ça que j’aime autant cela », ajoute celui qui a lancé l’école de conduite CHAM à Hawkesbury, il y a près de 30 ans.

D’ailleurs, il enseigne toujours à son école encore aujourd’hui, ce qui ne l’empêche aucunement de dédier le temps nécessaire au conseil.

« J’ai presque toujours été à mon compte, alors j’ai toujours pu arranger mon horaire en conséquence [de celui du conseil] », indique celui qui s’est impliqué auprès des Chevaliers de Colomb, de la Banque alimentaire et du Comité de parents du parc Old Mill de Hawkesbury, à travers les années.

Près de 20 ans en politique municipale

Les trois mandats de 12 ans au conseil municipal de Hawkesbury ne sont toutefois pas les seuls d’André Chamaillard en politique municipale. À l’époque où Saint-Isidore n’était pas encore amalgamé à la municipalité de La Nation, il y a travaillé au département des loisirs. Voulant en faire plus après quelque temps, il s’est ensuite présenté comme conseiller municipal, un poste qu’il occupera pour trois mandats.

« Ce n’était pas la même chose, parce qu’à l’époque on faisait des mandats de deux, mais j’ai adoré ça », se souvient-il.

Travailler « pour les gens »

De par son parcours bien rempli, André Chamaillard peut témoigner de l’atout important que cela peut représenter. C’est donc dans cette optique qu’il croit qu’un « gars d’expérience » comme Robert Lefebvre peut apporter beaucoup à la mairie de la ville.

Cependant, André Chamaillard se dit prêt à travailler avec quiconque, entre le précédent conseiller Robert Lefebvre et le maire sortant Paula Assaly, sera le « choix du monde de Hawkesbury ». Cette réponse, elle le représente d’ailleurs très bien en tant qu’élu municipal. Un conseiller qui reste toujours franc et qui assure ses fonctions, d’abord et avant tout dans l’intérêt des citoyens.

« Je suis toujours ouvert à aider n’importe qui qui va venir me voir. Quand je ne peux pas, je le dis tout de suite, mais si je peux faire quelque chose, je vais tout faire pour travailler pour eux », conclut André Chamaillard, qui représente les citoyens au conseil municipal de Hawkesbury depuis 12 ans et qui tentera d’en ajouter (au moins) quatre autres le 24 octobre prochain.