le Lundi 5 Décembre 2022
le Vendredi 2 septembre 2022 15:58 Municipal

Robert Kirby réélu par acclamation à Hawkesbury-Est

À certains endroits, le 19 août, soit la date limite du dépôt des candidatures pour le scrutin municipal ontarien du 24 octobre prochain, représente le moment où les campagnes électorales débutent « officiellement ». À Hawkesbury-Est, où personne ne s’est présenté contre le maire sortant Robert Kirby, c’est « non officiellement » le début d’un nouveau mandat pour le maire de longue date.

« À la fin de la journée, c’est les gens qui décident et je pense qu’ils ont vu qu’on a tout fait pour changer les choses pour le mieux dans le dernier mandat », se réjouit celui qui est en poste depuis 2003.

Dix-neuf ans plus tard, il est maintenant réélu pour une cinquième fois, comme à chaque fois, par acclamation.

« Je me suis présenté en 2003 parce que je voulais pouvoir améliorer la vie à Hawkesbury-Est. Je crois que j’ai réussi à le faire à travers les années et je compte continuer à le faire », affirme Robert Kirby, remerciant au passage les citoyens du Canton de lui faire à nouveau confiance pour les quatre prochaines années.

Feuille de route étoffée

Pour Robert Kirby, cette réélection signifie qu’à la fin de son nouveau mandat, en 2026, il aura passé au moins 23 ans à la tête de Hawkesbury-Est. Au cours de ces années, il aura aussi occupé le poste de président des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) en 2009, 2015 et 2019.

Sans surprise, avec une feuille de route aussi étoffée, plusieurs projets viennent en tête du maire d’expérience lorsqu’il pense aux accomplissements qui le rendent le plus fier. Au sens plus large, c’est notamment d’avoir pu desservir la population dans toutes ses tranches d’âges.

« On a construit un beau centre avec parc d’eau et une patinoire pour nos jeunes et moins jeunes à Chute-à-Blondeau. Un autre qui me rend très fier, c’est le centre pour personnes âgées qu’on a construit [aussi à Chute-à-Blondeau], parce que c’était important pour nous que nos gens d’ici puissent rester ici », affirme le maire dont la population se situe juste en dessous de 3 500 personnes.

Les yeux rivés sur l’avenir

Pensant déjà aux quatre prochaines années à venir, Robert Kirby a déjà des projets en tête pour son prochain mandat, notamment celui de rénovation du centre de Saint-Eugène.

« En ce moment, il est un peu à l’abandon et on aimerait faire quelque chose semblable à celui de Chute-à-Blondeau. On a réussi à se faire octroyer 480 000$, mais avec les prix qui augmentent, je vais tout faire pour aller chercher le maximum », conclut Robert Kirby, se disant « chanceux » d’avoir toujours pu travailler avec un conseil municipal « toujours près à travailler ensemble » depuis près de 20 ans.

Élections en vue au conseil

Justement, en parlant du conseil municipal de Hawkesbury-Est, son visage est appelé à changer en octobre prochain puisque Robert Kirby, au poste de maire, est le seul à n’avoir eu aucun opposant.

Il y aura notamment un nouveau maire adjoint puisque Richard Sauvé ne briguera pas un autre mandat. Les deux candidats pour le remplacer sont Jacques Tranchemontagne, ainsi que Simon Rozon, qui était précédemment conseiller.

Pour ce qui est des trois postes restants de conseillers, ils seront disputés entre cinq candidats. Karina Sauvé et Stéphanie Sabourin tenteront de se faire réélire, alors que Monique Desjardins, Pierre Langlois et Thaila Riden tenteront de faire leur entrée au conseil.

Si le dernier nom vous dit quelque chose, c’est que Thaila Riden en sera à son deuxième scrutin en 2022. Plus tôt cette année, il avait représenté le Parti vert aux dernières élections provinciales ontariennes.

Ainsi, c’est le 24 octobre prochain que la population du Canton de Hawkesbury-Est choisira parmi les sept candidats. Une fois cela fait, quatre d’entre eux se joindront à Robert Kirby au conseil, et ce, jusqu’à l’automne 2026.