le Lundi 28 novembre 2022
le Mercredi 31 août 2022 15:44 Éducation

C’est la rentrée!

Les enfants ont repris le chemin des écoles le 31 août dernier. Alors que l’on craignait une problématique au niveau du transport scolaire moins d’une semaine avant le retour en classe, la situation a semble-t-il été corrigée tandis que l’on dénotait une nouvelle hausse du nombre d’élèves dans Argenteuil.

La problématique des contrats pour le transport scolaire a été réglée entre le gouvernement et les principaux transporteurs quelques jours à peine avant la rentrée des classes. Du côté du Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN), il ne restait qu’une dizaine de contrats à signer avec des transporteurs en berline en fin d’avant-midi le 30 août, ce qui touchait une soixantaine d’élèves à travers le territoire du centre de services scolaire. On avait confiance que tous les contrats allaient être signés d’ici la fin de la journée.

Au moment d’écrire ces lignes, on ignorait encore le nombre exact d’élèves qui retournaient à l’école cette année. L’an dernier, ils avaient été 2958 à retourner dans les écoles du CSSRDN dans Argenteuil, ce qui représentait une hausse de 150 élèves par rapport à l’année précédente. On s’attendait à une hausse au moins équivalente cette année.

«On est en hausse partout!, confirme Nadyne Brochu, conseillère en communication au CSSRDN. Il fut un temps où c’était stable dans Argenteuil mais avec les données que l’on a, on voit que ça augmente depuis quelques années.»

Illustration de cette hausse, madame Brochu rappelle que quatre classes modulaires ont dû être ajoutées cet été à l’école L’Oasis de Lachute pour accueillir 110 nouveaux élèves. Une autre classe a aussi été ajoutée à l’école St-André durant la même période. À plus long terme, le CSSRDN prévoit rénover l’ancienne école Immaculée-Conception de Lachute pour qu’elle puisse accueillir de nouveau des élèves du primaire pour la rentrée 2024.

Rentrée signifie sécurité

Avec la rentrée, la Sûreté du Québec désire rappeler aux automobilistes de faire attention près des écoles. Dans un but de prévention, du 31 août au 9 septembre, les policiers de la SQ intensifieront leurs interventions aux abords de celles-ci. Les usagers de la route sont invités à redoubler de prudence afin d’assurer une rentrée scolaire sécuritaire pour tous.

La SQ rappelle de respecter certaines règles de base:

-Respectez les limites de vitesse affichées. Dans une zone scolaire, l’amende est doublée si l’infraction est commise à l’intérieur de la période précisée sur le panneau de signalisation.

-Les usagers de la route, incluant les cyclistes, ont l’obligation de s’immobiliser à plus de cinq mètres à l’approche d’un autobus ou d’un minibus dont les feux rouges intermittents sont en marche ou dont le signal d’arrêt obligatoire est déployé.

-Lorsque la circulation est dirigée par un agent de la paix, un brigadier scolaire ou un signaleur chargé de diriger la circulation lors de travaux, toute personne doit, malgré une signalisation contraire, obéir à leurs ordres et signaux.

-Les conducteurs sont dans l’obligation de s’immobiliser à l’approche d’un passage piéton lorsqu’un piéton s’est engagé sur les bandes jaunes ou blanches ou qu’il a manifesté clairement son intention de le faire.

Rappelons également l’importance du respect de la signalisation aux abords des écoles, particulièrement les zones réservées aux autobus, les zones où le stationnement est interdit et les zones de débarcadère. Plusieurs parents déposent leur enfant à l’école; ceux-ci doivent s’assurer de le faire à un endroit sécuritaire afin d’éviter les manœuvres imprudentes telles que le stationnement en double et les virages en « U ».

Pour plus d’informations sur les différentes règlementations, consultez le site internet de la Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) au saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere.