le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 25 août 2022 15:57 Société

Cure de jouvence officiellement lancée pour le Canal de Grenville

Après plus de trois décennies de pourparlers, les travaux de réhabilitation du canal historique de Grenville ont officiellement débuté avec une première pelletée de terre le 19 août dernier.

« On veut que le Village de Grenville revienne sur la map avec ça! », a lancé le député fédéral d’Argenteuil – La  Petite-Nation et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique rural, Stéphane Lauzon.

Ainsi, pour accomplir ces travaux, son gouvernement s’est engagé à fournir une subvention de 2,5M$, s’ajoutant à cela, une autre subvention de 2,5M$, cette fois du gouvernement du Québec.

« C’est une des raisons de pourquoi je me suis lancée en politique, pour accompagner les communautés comme celle du Village de Grenville. Une communauté fière et tenace qui porte ce projet-là depuis 32 ans […] », a raconté Agnès Grondin, députée provinciale d’Argenteuil.

Les travaux en bref

Pour expliquer plus précisément en quoi consistent les travaux, Alain Léveillé, directeur général et greffier-trésorier à la municipalité du Village de Grenville, a pris la parole pour offrir un « petit topo ».

« Ce projet vise essentiellement à réparer et consolider les murs de soutènement du canal. Ainsi, permettre que cet ouvrage de génie militaire construit entre 1819 et 1834 soit éventuellement ouvert à la navigation de plaisance. Ces travaux fort attendus permettront également de sécuriser les infrastructures municipales et les voies publiques de la rue Canal Nord, ainsi que l’écluse menacée par les nombreux épisodes d’affaissement survenus depuis 2008 », a-t-il indiqué, en parlant aussi de « mise en valeur » pour le Village dont le canal fait partie de « l’ADN » de la communauté.

Si tout se passe bien, l’objectif est de conclure tous ces travaux en automne 2023. Bien que l’annonce officielle était le 19 août, le chantier a officiellement pris vie le 15 août. Un chantier qui, suite à un appel d’offres, sera mené par la firme de génie civil lachutoise PRONEX.

Un travail de longue haleine

Comme l’a indiqué Agnès Grondin, cela faisait plus de 30 ans que le Village tentait de réhabiliter son canal historique. De ce fait, le député fédéral n’a pas manqué de souligner la persévérance de tous ceux qui ont porté le projet.

« Monsieur le maire a l’honneur de faire cette pelletée, qui est à l’honneur ‘d’à peu près’ les trois derniers maires à avoir porté le projet avant lui », a-t-il dit au maire Pierre Thauvette et aux conseillers municipaux présents sur place.

D’ailleurs, Stéphane Lauzon n’a pas non plus hésité à dire qu’il s’agissait d’un des projets qui le rendait le plus fier.

« Je me souviens, à la première rencontre en 2015, où j’ai été accueilli par le conseil municipal, ils m’ont dit : ‘des gars comme toi on en a vu depuis 30 ans et cela ne s’est jamais fait’, se souvient-il. Là, aujourd’hui, on va mettre la pelle dans la terre […], je peux vous dire que j’en ai annoncé des projets à 100 millions et 200 millions, mais à 5 millions, c’est un des projets que je suis fier d’annoncer », a-t-il conclu.

Promesse d’un « appui maximum »

Avec maintenant une aide financière de 5M$, les travaux sont officiellement lancés et on espère pouvoir les conclure en automne 2023.

À savoir si les coûts du projet pourraient dépasser le montant total accordé, Stéphane Lauzon s’est vu honnête en disant que personne n’était à l’abri de l’inflation des prix et de la pénurie de main-d’œuvre.

Sans pouvoir s’avancer si son gouvernement apporterait une aide financière supplémentaire advenant un tel cas, il a tout de même promis que le fédéral donnerait un « appui maximum » au projet pour la suite des choses. Un point appuyé par Agnès Grondin, du gouvernement provincial, en conclusion de la période de questions suivant la conférence.