le Mercredi 7 Décembre 2022
le Vendredi 15 juillet 2022 8:54 Festival

Participation record à l’Expo Lachute

Est-ce que le fait qu’il faisait beau, que les gens s’ennuyaient de l’événement, que la programmation rejoignait un vaste public ou tout cela à la fois? Toujours est-il que les organisateurs de la 197e Expo agricole de Lachute avaient le sourire aux lèvres dimanche dernier alors qu’entre 13 000 et 14 000 personnes avaient visité l’événement au cours de la fin de semaine selon leurs estimations, un record.

«On est encore en train de calculer combien de gens sont entrés sur le site mais c’est sûr que ce sera une année record, nous a expliqué Scott Lees, président de l’Expo Lachute, un peu plus d’une heure avant la fin de l’événement. Je n’ai jamais vu autant de gens!»

Selon lui, la journée du samedi a attiré près de 7000 visiteurs, soit 2000 de plus que lors de la précédente édition en 2019, qui était déjà une année record.

«On avait acheté deux nouvelles estrades pour la grande piste et ce n’était pas assez, mentionne-t-il. La journée du vendredi, avec les camions monstres, a aussi établi un record tout comme la soirée du jeudi avec la lutte.»

Après que les deux dernières éditions aient été annulées en raison de la pandémie, monsieur Lees croit que les gens s’ennuyaient de l’Expo Lachute, ce qui pourrait expliquer leur participation en grand nombre à l’événement de cette année, sans oublier la météo plus que clémente et la qualité des spectacles et de l’organisation.

Face aux critiques

Malgré le succès de cette 197e édition, le comité organisateur a dû faire face à des critiques cette année, surtout en raison de la hausse du coût d’entrée à l’événement. En effet, l’accès à chacune des journées coûtait entre 27 et 32$ au lieu d’une douzaine de dollars lors des années précédentes. Cependant, le prix d’entrée en 2022 comprenait un accès illimité aux manèges, ce qui n’était pas le cas des éditions antérieures alors que chaque tour de manège nécessitait des coupons vendus séparément.

«Je ne sais pas si ceux qui chialent sur les réseaux sociaux sont venus mais s’ils ne sont pas venus, c’est bien correct car de toute façon, on n’avait plus de place dans les estrades, lance le président de l’Expo Lachute, rappelant que malgré cette hausse du coût d’entrée, l’événement a connu un achalandage record. Je comprends que pour ceux qui voulaient juste voir le derby, c’est plus cher mais j’ai eu plein de familles qui m’ont dit qu’elles étaient contentes. À d’autres endroits, c’est plus de 35$ juste pour faire les manèges. Ici, pour moins cher, tu as un accès illimité aux manèges, aux spectacles et aux expositions.»

Quant au derby de démolition, celui-ci a été organisé cette année par Les Gladiateurs de la route, une organisation de St-Hyacinthe, puisque le coût des assurances était rendu trop élevé pour que le comité de l’Expo Lachute puisse l’organiser lui-même comme auparavant. Le public a ainsi d’abord eu droit à trois courses en rond ‘full contact’ avant de voir trois derbys traditionnels, dont l’un avec des mini-fourgonnettes. La piste pour ces derbys a aussi été réduite par rapport aux années précédentes. Résultats: certains spectateurs ont apprécié, d’autres moins, et il y a eu moins de voitures inscrites.

«Je n’ai pas eu plus de commentaires négatifs ou positifs par rapport à ça mais peut-être qu’on va en avoir plus dans les jours à venir, indique monsieur Lees. Les estrades étaient quand même pleines. Par contre, ça ne veut pas dire qu’on va refaire affaires avec cette organisation-là l’an prochain. Si on trouve un autre groupe qui veut organiser le derby, on est ouvert à discuter.»

Fierté

Justement, concernant le derby, pour une deuxième édition de suite, une femme a remporté une des courses, soit la finale de la classe 4 cylindres. En effet, Catherine Cadieux, lors de son tout premier derby à vie, a vaincu tous ses adversaires lors de la dernière course de la soirée.

«C’était incroyable comme expérience!, nous a lancé la Lachutoise quelques minutes après sa victoire. Je suis super fière! Si moi je peux le faire, n’importe qui peut le faire!»

Elle admet avoir eu un bon enseignant dans les rudiments du derby, soit son oncle Stéphane Cadieux, un habitué de ce genre de compétition. «Mon oncle est bon là-dedans et moi, je voulais essayer de nouvelles expériences, explique la jeune femme. C’est sûr qu’on va me revoir l’an prochain, absolument!»

Bref, la gagnante était plus que fière du résultat, tout comme les organisateurs de cette 197e Expo Lachute.

«Je suis très satisfait, admet Scott Lees. Avant le début de l’Expo, on se demandait si la météo allait être de notre bord, si les gens allaient venir malgré la hausse de prix et la manière dont le derby était organisé cette année. Mais finalement, on a battu tous les records!»

Rendez-vous l’an prochain pour la 198e édition de l’Expo agricole de Lachute!