le Dimanche 4 Décembre 2022
le Vendredi 17 juin 2022 9:15 Municipal

Vent de changement au centre-ville lachutois

Afin de redynamiser son centre-ville, la Ville de Lachute va tester au cours de l’été deux aménagements temporaires de la rue Principale afin de prendre le pouls des visiteurs et des commerçants. L’objectif sera ensuite de choisir un projet bonifié pour le réaménagement permanent du secteur dans les années à venir.

À l’automne dernier, en pleine campagne électorale, Bernard Bigras-Denis avait indiqué que la redynamisation du centre-ville lachutois allait faire partie de ses priorités. Le maire de Lachute était donc heureux de présenter les deux aménagements transitoires qui seront faits au cours de l’été sur deux portions différentes de la rue Principale afin de récolter des données et des commentaires de la part des usagers et commerçants.

«C’était un engagement en campagne électorale pour venir sécuriser et redynamiser le centre-ville qui en a grandement besoin, a-t-il indiqué. Nous allons consulter les usagers et les commerçants pour savoir s’ils sont satisfaits et s’il y a des correctifs à faire. Avant d’investir massivement pour refaire le centre-ville, il faut tester des concepts.»

Concrètement, les deux aménagements temporaires ne seront en place que pendant un mois chacun (voir ci-bas). En juillet, entre les rues Harriett et Bellingham, dans les deux sens de la rue Principale, le stationnement le long du terre-plein central sera interdit afin de permettre la circulation des voitures. L’actuelle voie de circulation, au centre, servira de stationnement tandis que le trottoir sera élargi pour empiéter sur les actuels espaces de stationnement. Du mobilier urbain (pergolas, terrasses de bois, espaces de verdissement) sera installé sur l’espace piéton ainsi gagné. Les commerçants pourront aussi utiliser cet espace ajouté devant leur porte.

En août, ce sera au tour de la portion entre les rues Bellingham et Water d’être temporairement modifiée. Cette fois-ci, le stationnement le long du terre-plein central sera interdit puisque le terre-plein sera élargi pour accueillir le mobilier urbain qui aura été déplacé depuis la première phase.

Dans les deux projets, les portions de la rue Principale affectées retrouveront leur configuration d’origine une fois leur mois respectif écoulé. Les usagers et commerçants seront consultés sur leur appréciation des projets.

Tester avant d’adopter

La Ville de Lachute est appuyée dans ce projet par les organisations spécialisées en urbanisme Vivre en ville et Rues Principales. Ce projet est né suite à des consultations publiques, notamment lors d’un porte-à-porte avec les commerçants et propriétaires du centre-ville. L’objectif avoué de la Ville avec ces projets d’aménagement est d’abord de tester ces concepts avant d’en adopter un pour le réaménagement complet et permanent du centre-ville.

«C’est un aménagement transitoire car on veut se donner le droit de se tromper et d’essayer des choses, explique Christian David, conseiller municipal responsable du centre-ville. On va ramasser les informations pour aller vers un projet plus permanent qui va plaire à tout le monde et qui va donner de la valeur ajoutée.»

«C’est possible que des concepts déplaisent aux gens. C’est correct mais il faut le savoir, ajoute le maire Bigras-Denis. Mais on croit sincèrement que ce que l’on va mettre en place cet été va plaire aux usagers. Le but est de créer un espace de vie au centre-ville non seulement pour attirer les consommateurs mais aussi les touristes et les résidents pour qu’ils puissent rester plus longtemps au centre-ville.»

Pour ceux qui pourraient se plaindre de la perte des espaces de stationnement le long du terre-plein central le temps des deux projets, le maire réplique que ce ne sont que 17 cases de stationnement qui seront affectées chaque fois alors qu’il y a plus de 1100 espaces de stationnement autour du centre-ville. Des discussions avec des propriétaires d’immeubles du secteur pourraient éventuellement donner l’accès à plus de 300 cases de stationnement supplémentaires.

«On ne vient pas tout simplement enlever des espaces de stationnement. On vient les aménager et on va les animer, poursuit le maire. On a discuté avec les propriétaires des commerces et ils sont prêts à nous aider. Le but est d’emmener plus de gens au centre-ville et de les retenir.»

Bernard Bigras-Denis ajoute que le centre-ville de Lachute ne comprend pas que la rue Principale mais aussi les rues Court et Berry. L’ensemble du secteur fait actuellement l’objet d’une étude plus approfondie sur divers aspects, notamment la circulation, mais aucune échéance n’a encore été établie pour la mise en place de nouvelles mesures.

Pour plus de renseignements sur les deux projets temporaires de réaménagement de la rue Principale, visitez le aucoeurdelachute.ca.

L’aménagement du mois de juillet, entre les rues Harriet et Bellingham.

L’aménagement du mois d’août, entre les rues Bellingham et Water.