le Lundi 28 novembre 2022
le Jeudi 17 février 2022 13:00 Société

Les vols à l’étalage augmentent et deviennent plus violents

Le vol à l’étalage semble être à la hausse et, fait troublant, une fois confrontés les voleurs sont de plus en plus agressifs. Les épiceries et les LCBO signalent une augmentation des vols. Du côté des épiceries, la viande, suivie du fromage et des médicaments en vente libre sont ciblés. Plusieurs épiciers ont exprimé leur inquiétude au sujet de la recrudescence du vol à l’étalage et des comportements agressifs. Le LCBO signale également une augmentation des vols depuis le début de la pandémie. De son côté, le LCBO mise sur la formation des employés et de la présence d’agents de sécurité pour contrer une augmentation. Du côté de la Police provinciale de l’Ontario, il est trop tôt pour avoir des statistiques précises qui indiquent une augmentation des vols à l’étalage dans l’Est de l’Ontario. Plusieurs magasins de la région demeurent discrets sur la question. Dans le cas du Walmart de Hawkesbury, la gestion refuse de parler aux médias et rejette sèchement toute demande d’information. Cependant, les employés du Walmart mentionnent l’accroissement de l’agressivité des vols, situation qui envenime la pénurie de la main-d’œuvre de ce magasin.

Il est difficile d’avoir une image précise de la situation, car souvent les commerçants ne rapportent pas les vols. Démontrer qu’un individu masqué en raison de la COVID est celui qui apparaît sur la vidéo est difficile à retenir et un doute sur l’identité peut aussi persister. Les voleurs deviennent plus téméraires, car ils sont moins sujets à des accusations si le résultat d’un éventuel procès est plus incertain. Si les chances d’obtenir une condamnation sont minces, les propriétaires des grandes surfaces voient les poursuites comme une perte de temps. Comme ces crimes souvent ne sont pas rapportés à la police, une certaine sensation d’impunité s’installe pour les voleurs. La cause de ces augmentations n’est pas établie. Les experts ne savent pas si la hausse des vols est un produit du retour de l’inflation ou dû à une augmentation de la pauvreté dans la région reliée à la COVID. Le ras-le-bol des mesures sanitaires rend beaucoup de personnes, incluant les voleurs plus agressifs. En plus de l’agressivité des voleurs lorsqu’ils sont confrontés à leurs crimes, le niveau de violence de certains vols semble augmenter. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette augmentation. La flambée du prix des aliments et la précarité de l’emploi avec la pandémie peuvent être des facteurs. Les prix de la viande ont augmenté de 9 %  et les prix des légumes ont augmenté de 9,8% en moyenne de décembre 2020 à décembre 2021. Si l’onadditionne les augmentations de l’essence et des autres biens essentiels, beaucoup de personnes ont des problèmes à rejoindre les deux bouts. Il se peut aussi que cette augmentation des vols soit due à la croissance de la revente de biens volés qui sont reliés aux difficultés de la chaine d’approvisionnement. La rareté exerce une pression additionnelle sur les prix. Dans certains cas, les voleurs arrivent avec des armes blanches ou d’autres armes et ils mettent leurs mains sur des objets de valeurs. Cette situation peut créer des confrontations qui sont dangereuses pour les employés et les clients et la consigne est souvent d’éviter une confrontation qui peut rapidement dégénérer. Ces objets de valeurs qui sont volés se retrouvent rapidement vendus sur le marché noir.

Les commerçants n’ont d’autre choix que d’augmenter leurs prix afin de récupérer leurs pertes. Ils peuvent aussi hausser les mesures de sécurité, mais ces mesures contribueront aussi à une augmentation des prix. Comme il est prévu que l’inflation s’accentuera en 2022, les vols à l’étalage risquent également d’augmenter la facture de vos achats.