le Mardi 29 novembre 2022
le Lundi 6 Décembre 2021 9:24 Municipal

Wentworth a inauguré son nouvel hôtel de ville

Le Canton de Wentworth a inauguré officiellement son nouvel hôtel de ville le 20 août dernier en tenant une journée portes ouvertes avec ses citoyens, plus de 18 mois après avoir pris possession des lieux. Le bâtiment, construit au coût d’environ un million de dollars, assurera notamment de meilleures conditions de travail pour les employés municipaux.

C’est en janvier 2020 que les employés de la municipalité de Wentworth ont pu découvrir leurs nouveaux bureaux et ils avaient bien hâte de pouvoir partager la bonne nouvelle avec les citoyens. Malheureusement, la pandémie de Covid-19 est arrivée et a repoussé de plus de 18 mois cette inauguration officielle.

Il faut dire que la municipalité avait besoin de ce nouveau bâtiment: le précédent hôtel de ville était un ancien garage d’environ 700 pieds carrés qui avait été reconverti en espaces à bureaux dans une grande aire ouverte.

«D’avoir une conversation privée, c’était presque impossible!, explique le maire de Wentworth, Jason Morrison. On n’avait pas d’espace pour accueillir des employés étudiants durant l’été. C’était rendu une nécessité.»

Le nouveau bâtiment, situé au 175 du chemin Louisa, compte six espaces de bureaux fermés, un espace pour les employés étudiants, une salle de réunion et une salle de pause pour les employés et ce, uniquement au rez-de-chaussée. Au sous-sol, qui n’est pas encore complété, la municipalité compte y faire sa salle du conseil dans un avenir rapproché. Il y aurait également assez d’espace pour y ajouter d’autres bureaux fermés si nécessaire dans un avenir à long terme. Au total, chaque étage mesurerait près de 1500 pieds carrés ce qui, mis ensemble, représente quatre fois plus d’espace que dans l’ancien hôtel de ville.

«Ça été un processus complexe mais on est content du résultat, ajoute le maire. Les employés sont tellement contents, ils n’ont plus à manger à leur bureau! On a planifié pour le futur: si l’ancien hôtel de ville a duré près de 50 ans, on veut que celui-ci dure plus longtemps encore.»

Il est à noter que le coût de construction du bâtiment est évalué à un million de dollars, montant qui est à l’entière charge des quelque 550 habitants de la municipalité. Monsieur Morrison déplore cette situation car il aurait aimé obtenir des subventions pour réaliser ce projet.

«On est trop riche apparemment: le ratio de dettes par rapport aux revenus de taxes n’était pas assez élevé pour avoir droit à des subventions. On a été pénalisé en raison de notre bonne gestion!», explique-t-il.

Capsule temporelle

Lors de la journée d’inauguration, outre la possibilité de visiter l’immeuble, les citoyens ont également assisté à la mise en terre d’une capsule temporelle. Monsieur Morrison a admis ne pas savoir pendant combien de temps officiellement celle-ci restera enterrée mais il croit que ce sera pour au moins 25 ans.

«On s’était dit que ce serait bien si nos enfants et même nos employés, s’ils sont encore vivants, puissent venir assister à l’ouverture de la capsule lorsqu’on la déterrera, indique le maire. On a demandé aux citoyens de nous apporter des articles à mettre dans cette capsule. La municipalité va évidemment y mettre un masque et quelques documents officiels comme notre Politique WILD, une politique de conservation de l’environnement. On a hâte de voir quels progrès vont avoir été faits dans 25 ans!»

Monsieur Morrison a admis être surpris de la popularité de cette journée portes ouvertes alors que celle-ci se tenait un jour de semaine. Il était cependant très heureux de la tournure des événements. «Ça fait du bien de voir des faces que je n’avais pas vues depuis 18 mois!», conclut-il.