le Mercredi 7 Décembre 2022
le Vendredi 3 Décembre 2021 9:12 Municipal

La MRC adopte son budget

La MRC d’Argenteuil a adopté son budget pour l’année 2022 le 24 novembre dernier, un peu plus de deux semaines après les élections municipales qui a apporté quatre nouveaux membres au conseil des maires. De plus, le maire de Gore, Scott Pearce, a été réélu à titre de préfet pour les deux prochaines années. Il sera épaulé par Howard Sauvé, maire de Mille-Isles, à titre de préfet suppléant.

La MRC a présenté un budget équilibré de 16 374 177$. Il s’agit d’une hausse de près de 3 millions $ par rapport au budget de 2021. Cependant, comme l’an dernier, il est important de préciser que ce budget comprend aussi le budget de l’organisme Fibre Argenteuil, qui s’occupe de gérer le réseau de fibre optique appartenant à la MRC. Celui-ci se chiffre à 3 997 412$ pour 2022, en hausse d’environ 1,5 M$ par rapport à l’an dernier.

En soustrayant ce montant appartenant à Fibre Argenteuil, ce sont en fait 12 376 765$ qui pourront être utilisés par la MRC, là aussi en hausse d’environ 1,6 M$ par rapport au budget de 2021. Cette hausse s’expliquerait en partie en raison du coût de la vie qui a grandement augmenté au cours des derniers mois. La MRC comptait rencontrer les médias d’ici quelques jours pour expliquer plus en détails ce budget.

La majorité des revenus de la MRC proviendra de subventions gouvernementales. Cependant, la contribution financière totale des neuf municipalités de la MRC, soit les quotes-parts, augmentera en 2022 pour un total de 4 681 401$, ce qui représente une hausse de 188 281$ par rapport à 2021. La moyenne des hausses pour chacune des municipalités est d’environ 4,19%.

«Cette hausse moyenne de 4,19% est plus basse que celle de l’Indice des prix à la consommation (IPC) dans la région métropolitaine de Montréal qui est d’environ 5,3%, a tenu à préciser le directeur général de la MRC, Marc Carrière. Les maires voulaient une hausse moyenne en deça de cet IPC dans la région de Montréal.»

Élection du préfet

Par ailleurs, le conseil des maires a procédé à l’élection du préfet et du préfet suppléant de la MRC pour les deux prochaines années. Sans surprises, le maire de Gore, Scott Pearce, a été reconduit à l’unanimité pour un mandat de deux ans, lui qui occupe ce poste depuis mai 2014.

«C’est un honneur! D’avoir été choisi comme préfet par mes pairs, ça me touche à chaque fois, a lancé monsieur Pearce quelques minutes après son assermentation. Je vais continuer à être disponible, peu importe le dossier, pour donner un coup de main. J’adore Gore et Argenteuil et j’essaie toujours de travailler avec mon cœur pour l’ensemble de la population.»

Le préfet nouvellement réélu a indiqué qu’il envisageait son prochain mandat avec excitation. «Je suis excité de travailler avec ces nouveaux maires. On a déjà du plaisir à travailler ensemble et c’est ce que ça prend. Quand il y a des dossiers difficiles, si on s’entend bien, on va toujours trouver une solution.»

Quant à lui, Howard Sauvé, maire de Mille-Isles, a été choisi comme nouveau préfet suppléant, lui aussi à l’unanimité. Il remplace Carl Péloquin, qui n’a pu se faire réélire comme maire de Lachute le 7 novembre dernier.

«Les maires qui sont assis à la table ce soir feront en sorte que ces quatre prochaines années seront très intéressantes, a-t-il mentionné. On va pouvoir progresser dans les dossiers. J’ai hâte de travailler avec eux et avec l’équipe de la MRC qui est hors pair.»

Comme le préfet de la MRC ne peut aussi représenter sa municipalité au conseil des maires, c’est le conseiller municipal Alain Giroux qui a repris sa place comme représentant de Gore à la table du conseil des maires, poste qu’il occupait déjà depuis quelques années.