le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 18 novembre 2021 12:12 Société

Le Canton de Champlain se souvient

Le 7 novembre dernier, au parc L’Orignal, la Légion de Hawkesbury (Royal Canadian Legion Branch 472), a tenu à commémorer le service, et tristement parfois le sacrifice, de ceux qui ont combattu dans les rangs de l’armée canadienne. Tout cela, dans le cadre de la commémoration du jour du Souvenir ayant lieu chaque année le 11 novembre.

« Au nom de tout le Canton de Champlain, je remercie les membres de la Légion, ainsi que tous ceux qui ont fait le sacrifice ultime pour protéger nos droits et notre liberté que nous tenons parfois pour acquise. Merci à tous ceux qui ont servi, nous ne vous oublierons jamais », a affirmé Normand Riopel, maire du Canton de Champlain, devant une cinquantaine de personnes.

Cet événement, tenu juste devant le monument commémoratif du parc L’Orignal s’est fait en plusieurs étapes. Il a débuté avec l’écoute de l’hymne national canadien et de l’hymne royal, suivi   d’une minute de silence en l’honneur des vétérans. Ensuite, monsieur Riopel a pris la parole, ainsi que Daniel Gladu, vétéran et porte-parole de la Légion. Finalement, plus d’une dizaine de couronnes ont aussi été posées sur le monument, toutes remises aux noms d’un organisme ou d’une entreprise distincte voulant souligner le jour du Souvenir.

Apporter une aide

Le jour du Souvenir (ou le jour de l’Armistice) est célébré tous les 11 novembre pour souligner la date où la Première Guerre mondiale a pris fin.

En plus de ceux qui ont sacrifié leur vie, cette journée veut aussi venir apporter un soutien à tous ceux qui sont rentrés au pays après la guerre. Le fait est que plusieurs d’entre eux n’ont pas eu un retour facile et venir en aide à ces derniers est d’ailleurs l’un des principaux objectifs de la Légion.

« On veut assurer une continuité pour que tout le monde puisse se souvenir de ces combattants, mais on veut aussi prendre soin des vétérans qui en ont besoin. J’ai servi 37 ans dans l’armée donc moi j’ai une bonne pension mais ce n’est pas tout le monde qui a cette chance. Certains ont servi seulement quelques années, car après les guerres, les besoins militaires diminuent grandement. C’est d’apporter un soutien financier mais aussi psychologique », souligne Daniel Gladu, impliqué dans la Légion depuis son arrivée dans le secteur en 2018.

C’est pourquoi monsieur Gladu s’implique dans la campagne des coquelicots ayant lieu chaque automne. Cette campagne est l’un des principaux moteurs financiers de la Légion et il souligne que tous les fonds amassés se retrouvent dans un fonds national très strictement géré.

Ailleurs dans la région

Au-delà de L’Orignal, la Légion a aussi tenu des événements similaires un peu partout dans la région. Le premier a eu lieu le 6 novembre à Alfred, le deuxième était celui du 7 (en avant-midi) à L’Orignal, un troisième se tenait la même journée (en après-midi) à Vankleek Hill et le dernier a finalement eu lieu le 11 novembre à Hawkesbury.

La Légion de Hawkesbury compte plus de 200 membres, dont plus d’une trentaine qui s’impliquent activement. Il est important de noter que toute personne ayant la cause à cœur peut décider de devenir membre et qu’il n’est donc pas obligatoire d’avoir servi pour en faire partie.