le Mercredi 7 Décembre 2022
le Lundi 29 mars 2021 8:10 Santé

Raviver des souvenirs grâce à un espace pouponnière thérapeutique au CHSLD d’Argenteuil

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, en collaboration avec la Fondation de l’Hôpital d’Argenteuil, souhaite mettre en valeur le succès que connaît le nouvel espace pouponnière thérapeutique récemment aménagé pour les 14 résidents de l’unité prothétique du centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Centre multiservices de santé et de services sociaux d’Argenteuil.

Cet espace pouponnière, au décor apaisant d’une chambre d’enfant, est muni d’une table à langer, d’un fauteuil berçant, ainsi que de deux poupées d’apparence réelle qui permettent aux résidents atteints de troubles cognitifs de raviver des souvenirs et de susciter un sentiment de réconfort grâce à un environnement chaleureux qui rappelle le milieu familial de leur passé. Au quotidien, certains résidents prennent plaisir à regarder les vêtements, à organiser l’espace, et à tout simplement être animés en manipulant de petites choses. D’autres, quant à eux, aiment bercer et cajoler les poupées. Cela permet aux résidents de passer d’agréables moments stimulants dans un environnement calme et serein.

Aménagée au sein du CHSLD, l’unité prothétique est un endroit fermé qui offre un milieu de vie adapté à ses résidents. La conception d’un espace pouponnière thérapeutique prenait donc tout son sens pour les organisatrices de ce projet, soit Chantal Roch, gestionnaire au CHSLD, ainsi que Sylvie Lauzon, coach en approche relationnelle de soins. Par ailleurs, en ce contexte pandémique où les visites et les interactions avec l’extérieur sont restreintes, les organisatrices souhaitaient bonifier davantage la qualité de vie des résidents.

« Cette belle initiative me touche beaucoup et prouve à quel point nos équipes ont à coeur le bien-être des résidents en centre d’hébergement. Pouvoir raviver des émotions réconfortantes et mettre un sourire aux lèvres chez des personnes atteintes de troubles cognitifs sont des gestes de coeur qui sont dignes de mention. Un énorme merci pour ce dévouement envers nos résidents à tous ceux impliqués dans ce projet », a tenu à souligner la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry.

Pour la Fondation de l’Hôpital d’Argenteuil, il s’agit d’un projet réussi. « En novembre dernier, lorsque Mme Lauzon est venue nous voir afin de nous parler de son idée, nous étions très emballés et avions certainement envie de l’aider à mener à terme son projet. Elle avait en tête de créer un espace pouponnière qui aurait pour but d’améliorer la qualité de vie des résidents et de leur amener un sentiment de réconfort et on peut assurément dire que c’est mission accomplie! » a déclaré Marie-Isabelle Poupart, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital d’Argenteuil.

Grâce aux dons, le soutien financier des fondations permet la création d’une panoplie de projets et contribue ainsi à la santé et au bien-être de la population des Laurentides.