le Lundi 5 Décembre 2022
le Mardi 12 janvier 2021 15:15 Municipal

Grâce à des subventions gouvernementales Champlain refera les infrastructures de la rue King

Le 18 décembre dernier, le Canton de Champlain a reçu une excellente nouvelle: son projet de réfection des infrastructures de la rue King du secteur L’Orignal, un projet évalué à 3,45 millions $, ira de l’avant grâce à des subventions provenant des différents paliers de gouvernement. Il faudra cependant attendre à l’an prochain au plus tôt pour que ces travaux aient lieu.

Concrètement, les travaux qui auront lieu verront l’ajout de 450 mètres d’égouts pluviaux et le remplacement de 250 autres mètres de ce type de conduite. La même longueur de 450 mètres de revêtement d’égouts sanitaires sera remplacée tandis que l’on ajoutera aussi une conduite d’eau principale de la même longueur. En somme, c’est toute la rue King qui sera éventuellement en chantier.

Les nouvelles installations comprendront également des bouches d’incendie, des vannes, des trous d’homme et des bassins récepteurs pour les eaux de ruissellement.

Le projet est estimé à 3,45 millions $. Or, seulement 830 947 $ proviendront directement de la municipalité, le reste provenant de contributions des différents paliers gouvernementaux supérieurs.

Francis Drouin, député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, a ainsi annoncé une aide de 1 223 532 $ dans ce projet dans le cadre du volet Infrastructures vertes (VIV) du plan Investir dans le Canada, au nom de Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités. «Les investissements dans les infrastructures publiques essentielles sont indispensables pour bâtir des collectivités saines et résilientes, a déclaré monsieur Drouin par voie de communiqué. Ces importantes améliorations aux systèmes de gestion des eaux usées et des eaux pluviales aideront à assurer la sécurité et la santé des résidents de L’Orignal, en plus de mieux protéger l’environnement.»

Du côté provincial, Jim McDonell, adjoint parlementaire au ministre des Affaires municipales et du logement et député provincial de Stormont-Dundas-South Glengarry, au nom de la ministre de l’Infrastructure de l’Ontario, Laurie Scott, a annoncé une subvention de 1 019 508 $ au projet. «L’investissement de plus de 1 million de dollars de notre gouvernement dans le Canton de Champlain témoigne de notre engagement à soutenir les priorités en matière d’infrastructure de notre partenaire municipal, a lancé Jim McDonell. La collectivité de Champlain peut maintenant procéder à l’amélioration du système de gestion des eaux pluviales et à l’installation de nouveaux équipements comme des bouches d’incendie, des trous d’homme et des bassins récepteurs.»

Finalement, la contribution des Comtés unis de Prescott et Russell s’élèvera à 375 673 $. «L’amélioration de nos systèmes de gestion des eaux usées et des eaux pluviales est essentielle pour que nos résidents puissent travailler et résider ici, et cette protection de nos cours d’eau locaux constitue une amélioration essentielle pour notre région», a noté Stéphane Sarrazin, préfet des CUPR.

Si la municipalité sait déjà qu’elle recevra de l’argent pour faire ses travaux, elle ignore encore quand elle pourra les faire. «Il va y avoir beaucoup de travail d’avant-plan à faire et il faut faire un appel d’offres, indique Zoé Fortin, responsable des communications au Canton de Champlain. On ne s’attend donc pas avant 2022 ou 2023 pour le début des travaux.»

«L’amélioration de nos systèmes de gestion des eaux usées et des eaux pluviales est essentielle au bien-être de nos résidents et à la capacité de travailler et de résider à Champlain. Le fait de recevoir ce financement des gouvernements provincial et fédéral montre à quel point ces améliorations sont importantes pour notre communauté, a ajouté le maire de la municipalité, Normand Riopel. Nous tenons à remercier et témoigner notre reconnaissance aux gouvernements du Canada et de l’Ontario pour cet investissement stratégique dans nos infrastructures. Nous aimerions particulièrement remercier Stephen Crawford, assistant parlementaire au ministère de l’Infrastructure, qui a écouté et soutenu notre délégation à la conférence ROMA 2020.»