le Dimanche 4 Décembre 2022
le Vendredi 18 novembre 2022 9:10 Économie

Hawkesbury-Est: vers l’arrivée du gaz naturel en 2025

Enbridge a annoncé prolonger son réseau de distribution de gaz naturel dans Hawkesbury-Est d'ici 2025.

Le gouvernement de l’Ontario a octroyé une subvention de près de 4,5M$ à la compagnie Enbridge Gas pour amener le gaz naturel à Hawkesbury-Est en 2025. L’annonce en a été faite, le 7 octobre dernier, dans une conférence de presse tenue au Centre communautaire de Chute-à-Blondeau.

« Ça doit faire au moins 6 ou 7 ans qu’on travaille là-dessus », a raconté avec satisfaction le maire du Canton de Hawkesbury-Est, Robert Kirby, en poste depuis 2003.

Cette subvention, de précisément 4 446 983$, permettra de connecter plus de 300 résidences, commerces et fermes, au réseau de gaz naturel de la région. Ce réseau s’arrêtait auparavant, à la frontière de la Ville de Hawkesbury, mais se rendra dès 2025 jusqu’au village de Chute-à-Blondeau. D’ici là, diverses études, quêtes d’approbation et travaux auront lieu en 2023 et 2024 pour effectuer ce travail de longue haleine d’ici 3 ans.

Selon les données apportées par le gouvernement ontarien, ce virage vers le gaz naturel permettra aux citoyens de Hawkesbury-Est qui en bénéficieront de sauver près de 60 % en coûts énergétiques annuels.

« Mission accomplie »

La subvention provient du Programme pour l’expansion de l’accès au gaz naturel de l’Ontario. Plus précisément, il est de la deuxième phase de ce programme, qui à elle seule avait un budget de 234M$.

Après s’être davantage concentrée sur le nord de la province dans sa première phase, cette deuxième phase visait cette fois les plus petites localités de régions n’y ayant toujours pas accès.

Tous les ingrédients semblaient donc enfin être réunis pour le Canton d’un peu plus de 3 400 habitants, qui est d’ailleurs le seul membre des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) à n’avoir aucune connexion au gaz naturel sur l’ensemble de ses frontières.

« C’est un des plus gros projets sur lequel j’ai travaillé, confie Robert Kirby, fier de ce pas important dans le projet. En même temps, c’est sûr qu’on en a eu plusieurs autres […] », tient à préciser celui qui célébrera bientôt son vingtième anniversaire à la mairie du Canton.

Davantage à venir?

Le Canton de Hawkesbury-Est n’était toutefois pas le seul endroit des CUPR à avoir tenté sa chance dans la deuxième [de trois] phase du programme provincial.

« Des demandes ont été faites pour le village de Saint-Isidore [La Nation] et à celui Curran [Alfred-Plantagenet] » a raconté le député provincial de Glengarry-Prescott-Russell, Stéphane Sarrazin.

Avec la deuxième phase terminée, La Nation et Alfred-Plantagenet pourront retenter leur chance lors de la troisième phase qui visera des projets à plus faibles coûts que les précédents.

Une fois rendu-là, Stéphane Sarrazin a d’ailleurs bien l’intention d’appuyer de nouveau ces futures candidatures pour de nouveau créer de « l’énergie » aux CUPR.

« Ça aide d’avoir une représentation active à Toronto, surtout pour amener des projets comme celui-là dans la région […]. Jusqu’à maintenant, ça va super bien, alors on va continuer de pousser [pour que ça reste ainsi] », a conclu celui qui est aussi assistant parlementaire du ministre de l’Énergie au sein de l’administration Ford.