le Vendredi 3 février 2023
le Lundi 10 octobre 2022 12:21 Société

Même campagne, nouvel objectif pour la Maison Interlude

La Maison Interlude House (MIH) a officiellement relancé sa campagne de financement annuelle de vente de poinsettias, le 14 septembre dernier. Pour une deuxième année de suite, ce sera par la vente de poinsettias, une fleur associée au temps des fêtes, que l’organisme amassera des fonds venant en aide aux femmes victimes de violence.

« C’est une fleur qu’on retrouve dans la plupart des maisons et des commerces durant le temps des fêtes. Sachant que les gens vont en acheter, aussi bien en acheter pour une bonne cause », affirme  Marie-Pierre D’Anjou, agente de communication et de développement communautaire pour la MIH.

Ainsi, les fonds amassés via la campagne, qui durera jusqu’au 4 novembre, permettront de financer l’événement des fêtes de l’organisme, appelé Les Trésors du père Noël. Cet événement, quant à lui, permettra principalement aux femmes ayant recours aux services de la MIH d’effectuer leur magasinage des fêtes et donc de pouvoir offrir un plus beau Noël à leurs enfants.

« C’est un peu pour offrir tout ce qui n’est pas financé, mais qui est nécessaire dans un autre sens », complète Marie-Pierre D’Anjou.

Mettre la barre plus haute

L’année dernière, la MIH avait fait une première campagne de financement liée à la vente de poinsettias. En moins de dix jours, l’objectif de vendre 500 plantes avait été dépassé, alors que 1360 plantes « de Noël » avaient finalement trouvé preneur, pour un total de près de 33 000$ amassés.

Cette année, l’organisme revient donc avec sa même campagne à succès, cette fois avec un objectif supérieur de 1 500 plantes qui permettrait de franchir la barre des 35 000$.

« C’est sûr qu’on aimerait amasser 40 000$, mais on veut aussi être réaliste », lance-t-elle avec un sourire.

En quête d’ambassadeurs

Dès son lancement, à l’aide de partenaires tels que la Caisse Desjardins Ontario, les Serres M. Quenneville, de la Municipalité de La Nation et du Canton d’Alfred et Plantagenet, la MIH a déjà amassé près de 15 000$.

Dans la poursuite de son objectif, l’organisme se cherche maintenant des ambassadeurs pour arriver à ses fins.

« C’est comme ça qu’on amasse beaucoup de nos fonds. Si, par exemple, une coiffeuse nous contacte, on va pouvoir lui fournir une affiche et elle pourra ensuite nous passer les commandes de ses clientes intéressées », déclare-t-elle, alors que toute personne voulant contribuer à sa manière n’a qu’à contacter l’organisme au 1-800-461-1842, poste 208.

Si toutefois, cela passe précisément par l’achat de poinsettias, l’information à retenir est qu’ils sont en vente au coût de 25$, avec la livraison gratuite à l’achat de cinq plantes ou plus. Les plus petites commandes pourront quant à elle être récupérées aux Serres M. Quenneville, situées à Plantagenet. Tous les détails concernant la campagne, ainsi que l’organisme, sont d’ailleurs disponibles sur son site web, soit le minterludeh.ca.

Près de 40 ans dans la communauté

Au-delà de la deuxième année de cette campagne en particulier, cela fait près de 40 ans que la Maison Interlude House est dans la communauté.

Fondé en 1983, l’organisme offre chaque année des services d’hébergement à près de 50 femmes victimes de violences et à leurs enfants. Pour certaines femmes, l’hébergement n’est toutefois pas le problème premier. Ainsi, à travers ses différents bureaux administratifs couvrant le secteur de Prescott-Russell, Stormont, Dundas et Glengarry, le MIH aide annuellement près de 500 femmes victimes de violences, et ce, à divers niveaux.

« Cela varie vraiment en fonction de l’aide dont elle a besoin, cela peut être des services de consultations, de l’aide légale, ou encore à se trouver un logement… ce qui n’est pas nécessairement simple en ce moment », conclut Marie-Pierre D’Anjou, qui en est à sa deuxième année avec l’organisme qui soufflera sa 40e bougie l’année prochaine.

De ce fait, une femme qui aurait besoin d’aide peut communiquer avec l’organisme à toute heure du jour, par téléphone, au 1-800-461-1842, par textos, au 613-801-8169, ou en ligne, au pasbienpr.ca.