le Vendredi 3 février 2023
le Vendredi 30 septembre 2022 12:09 Société

Journée des Franco-Ontariens: Alfred voit grand pour 2023

Plus d’une centaine de personnes étaient réunies au parc Larocque d’Alfred, pour célébrer la Journée du 25 septembre, soit celle des Franco-Ontariens.

« On se rassemble ici pour plein de raisons,  que ce soit pour nos valeurs, nos croyances, nos racines, nos familles et donc nos héritages », a lancé France Lamarche, présidente du Comité du Monument de la Francophonie d’Alfred et la région, en remerciant tout le monde pour leur présence.

Étant en lien direct avec l’événement, dans le cadre des célébrations du 25 septembre, la bénévole en a d’ailleurs profité pour annoncer les avancées majeures réalisées par le comité qu’elle préside.

Vers un 18e Monument

Lancé en 2020, le Comité du Monument de la Francophonie d’Alfred et la région s’était lancé dans une quête de financement majeur en novembre 2021. L’ambition objective était de recueillir 250 000$ en commandites pour financer le 18e Monument de toute la Francophonie de l’Ontario, à Alfred.

Moins d’un an plus tard, le 25 septembre, France Lamarche a annoncé que pas moins de 150 000$ avait déjà été amassé et qu’une possible date d’inauguration était déjà au calendrier.

« Si tout va bien, on espère pouvoir tout monter ça le 25 septembre de l’an prochain », confirme celle qui présidait aussi le Comité du 150e anniversaire d’Alfred de l’année dernière.

Ce monument, qui comptera notamment sur un « méga drapeau de 15 pieds par 30 pieds », sera financé à 100% par des commandites de citoyens et d’entreprises de la région, notamment du Régional et de plusieurs dizaines d’autres encore. De ce fait, les commandites permettront aux différents partenaires de graver leur nom, ou celui de leur entreprise, sur le Monument, immortalisant ainsi leur présence dans l’héritage franco-ontarien de la région.

Encore du travail à faire

Au-delà du monument, pour revenir à l’événement en soi, la journée du 25 septembre a aussi servi à rappeler le travail accompli, mais aussi celui qu’il reste encore à accomplir pour la reconnaissance des droits franco-ontariens.

« Il ne faut jamais baisser les bras. Quand on est en situation minoritaire, il faut toujours se battre, c’est un choix de parler en français et bien que la région de Prescott-Russell soit majoritairement francophone, il reste encore du travail à faire », a affirmé le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin, en citant être actuellement incapable de trouver une place pour son jeune fils dans une garderie francophone.

Cet appel à la défense du mouvement franco-ontarien a ensuite été partagé par le maire du Canton d’Alfred-Plantagenet, Yves Laviolette.

« Je ne veux pas répéter ce que notre député a dit, mais chacun de nous doit défendre notre francophonie, c’est comme ça qu’on pourra se rassembler, être une gang, et être plus fort », a-t-il ajouté.

Après toutes les allocutions, cette Journée des Franco-Ontariens, officiellement célébrée depuis 2010, s’est conclue avec une levée du drapeau franco-ontarien accompagnée du chant de « Mon beau drapeau », par les élèves des chorales de l’École élémentaire catholique Saint-Victor, ainsi que de l’École secondaire catholique de Plantagenet.

Pour la suite des choses, en attendant le 25 septembre 2023, le Comité est toujours en quête de partenaires pour le Monument et donc le mouvement franco-ontarien. Le public le souhaitant peut donc obtenir plus d’informations par courriel, en contactant l’adresse MonumentAlfred@gmail.com, par téléphone, au 613-677-2561 ou encore sur Facebook, en se rendant à la page du nom de Monument de la francophonie d’Alfred et de la région.