le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 10 février 2022 13:00 Société

Pour quelques heures, Herb’s est devenu le centre du Canada

Un impressionnant rassemblement de dizaines de camions et de centaines d’autres véhicules a eu lieu la semaine passée, il a envahi complètement le stationnement chez Herb’s. La halte de Vankleek Hill, bien connue par les camionneurs, est maintenant connue d’un océan à l’autre. Afin de préparer l’arrivée des manifestants, les propriétaires ont contribué à faire déblayer une immense place de stationnement. En effet, Herb’s était le point de ralliement pour tout l’est du Canada avant de continuer leur route jusqu’à la capitale nationale. Un convoi similaire partant de l’Ouest augmentait de taille à mesure qu’il s’approchait de son but, Ottawa. Les convois provenant de différentes régions des maritimes, de l’est de l’Ontario et du Québec sont arrivés à Vankleek Hill vers 16h00 le vendredi 28 janvier pour y passer la nuit.

Ce qui fascine immédiatement dans ces convois est la diversité des personnes qui y participent. Il y a des camionneurs de Toronto qui croient fermement que leurs actions vont faire changer les mesures sanitaires à la frontière. Des jeunes de la Nouvelle-Écosse qui seraient à l’aise dans une commune de la Californie et qui affirment qu’ils ne sont pas anti-vaccins, mais ils sont contre les mandats et pour la liberté. Des membres des premières nations qui brandissaient fièrement leurs drapeaux et jouaient leurs tambours à main en chantant. Parmi ces drapeaux, il y a beaucoup de drapeaux du Québec. Il y a également une personne avec un drapeau de Trump sur sa camionnette.

Les objectifs de ce mouvement sont diffus et divergents. En principe, le but de la manifestation est d’éliminer les mandats sanitaires liés à la Covid dans tout le Canada. Certainement, la fatigue de la Covid et des mesures sanitaires joue beaucoup, mais il y a également la frustration de ceux qui ont souffert des pertes liées à leur gagne-pain. Plusieurs croient que les médias traditionnels ne représentent pas bien leurs intérêts et leurs opinions. Comme toujours, il y a ceux qui tentent de détourner le but de ce mouvement, mais ceux chez Herb’s semblaient pacifiques, mais convaincus de la justesse de leur cause. Il serait faux de les identifier à la droite ou à la gauche du spectre politique.

En soirée, ils se rassemblent autour d’un feu, car le mercure a descendu jusqu’à -15. Une tente fut installée où de la nourriture et de l’information sur l’hébergement étaient offertes. Plusieurs personnes de la communauté se sont jointes au rassemblement, contribuant de la nourriture et offrant leur soutien. Le convoi est parti pour Ottawa samedi matin vers 10h00 le long de la 417, pour se joindre à des milliers d’autres.

Clairement, l’opinion des manifestants est contraire à celle de la majorité des Canadiens et même à celle de la majorité des camionneurs. Mais, quoi qu’on pense de ce mouvement, on ne peut qu’être impressionné de son ampleur dans notre patelin et partout au Canada. Les camionneurs se sont fait entendre, serait-il maintenant temps de terminer cette manifestation avant que la situation s’envenime.