le Jeudi 8 Décembre 2022
le Vendredi 4 février 2022 13:00 Société

LA FOLLE AVENTURE DE ‘FULL BELLIES’!

Incroyable! Départ-canon! Bénie des dieux! Les qualificatifs et les comparatifs ne reflètent pas avec justesse le succès de la petite entreprise FULL BELLIES de St-Isidore. À l’origine un simple groupe d’amis et de connaissances désirant économiser quelques dollars sur leur facture d’alimentation en achetant en vrac et en partageant selon les besoins, Amy Willis, l’initiatrice et administratrice de ce projet qui a pris forme il y a à peine un an, a vu le nombre du groupe d’amis initial devenir, par bouche à oreille et médias sociaux, un groupe d’une trentaine de familles pour ensuite grossir de façon exponentielle et dépasser il y a quelques jours le nombre de 2000 membres comme indiqué sur son site officiel Facebook. Originaire de St-Isidore et mère de huit enfants, madame Willis était loin d’imaginer pareille éclosion, que le groupe original du village et environs aurait déjà étendu ses tentacules dans les trois comtés environnants!

‘Malgré ce succès et malgré les engagements financiers que nous venons de prendre, soit la location de l’ancien magasin vidéo sur la rue Ste-Catherine et son réaménagement  intérieur, dans ma tête, ce projet reste encore un simple ‘hobby’, un environnement où je peux interagir librement avec mes enfants, qui y participent eux aussi dans le cadre de leur programme d’enseignement à domicile, avec mes amis et volontaires qui partagent nos tâches et responsabilités et qui partagent également notre vision!’

Parlant du réaménagement,celui-ci va bon train : la surface du rez-de-chaussée d’environ 1200 pieds carrés sera en partie occupée par une vingtaine de petits concessionnaires en produits alimentaires, artisanat et autres qui aideront à défrayer les frais de loyer. L’espace principal servira de magasin général pour FULL BELLIES où seront étalés fruits, légumes, marchandises sèches et autres produits. Puisque le concept de base de cette petite entreprise est le ‘partage’, les membres partagent leur propre fraction de la facture totale de l’entreprise par leur achat de produits alimentaires; plusieurs partagent d’autres responsabilités et deviennent bénévoles. L’édifice compte également un plein sous-sol qui sert à la préparation des commandes hebdomadaires, ainsi que de zone privée pour les études et la récréation des enfants.

Le service de FULL BELLIES est une vraie bénédiction, spécialement pour la population locale qui venait de perdre, il y a quelques semaines, son magasin d’alimentation local, le VALU-MART dont l’édifice vide et le stationnement enneigé semblent abandonnés; mais pas pour très longtemps si on se fieau ‘peut-être projet d’expansion’ qui trotte dans la tête de madame Willis. ‘Si les choses continuent de ‘débouler’ comme elles le font présentement, très bientôt nous ne suffirons plus à la tâche : déjà, mon fidèle autobus de service est devenu désuet et je dois utiliser un camion pour aller chercher mes provisions de la semaine à Montréal; et bientôt aussi, je prévois que notre local ne suffira plus à la tâche!’ Et pas question de quitter St-Isidore, son choix de location original, parce qu’elle y est chez elle et parce que c’est un endroit centralisé qui lui permet d’offrir un service personnalisé à sa clientèle des villages avoisinants; présentement, Vankleek Hill, Alexandria, Maxville et Hawkesbury sont des sites de pickup hebdomadaire.

Considérant l’avenir proche et plus lointain, madame Willis se sent un peu dépassée par ses nombreuses responsabilités d’administratrice, de marchande, de vendeuse, de relations publiques, mais elle ne prévoit pas changer une formule gagnante, sinon d’enlever un peu de poids sur ses propres épaules en déléguant à certains ‘franchisés’ (Rockland incidemment est dans les plans…) qui s’engageront à respecter ses critères et sa philosophie.

Pour en apprendre plus, elle vous invite à visiter le site Facebook de FULL BELLIES : vous y verrez que les membres y sont très actifs et se partagent volontiers conseils et recettes; soupe à base de cactus peut-être? MMMM…maybe, mais pas aujourd’hui! Vous pourrez également devenir membre (c’est gratuit!) et vous familiariser avec la procédure pour faire des achats. Tout y est! Quant au local-mère de St-Isidore, l’ouverture officielle aura lieu vendredi le 4 février prochain et ce serafête toute la journée. Bienvenue! Le Régional est fier de promouvoir les petites entreprises locales. Bon succès!