le Mercredi 7 Décembre 2022
le Vendredi 7 mai 2021 17:25 Covid-19

Covid-19 dans les CUPR: L’accès au vaccin bientôt ouvert à tous

Army Spc. Angel Laureano holds a vial of the COVID-19 vaccine, Walter Reed National Military Medical Center, Bethesda, Md., Dec. 14, 2020. (DoD photo by Lisa Ferdinando)
Army Spc. Angel Laureano holds a vial of the COVID-19 vaccine, Walter Reed National Military Medical Center, Bethesda, Md., Dec. 14, 2020. (DoD photo by Lisa Ferdinando)

La situation sanitaire continue à s’améliorer dans les Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR). En effet, le nombre de cas actifs est à la baisse tandis que l’accès aux vaccins contre la Covid-19 devrait s’améliorer au cours des prochains jours.

En date du 4 mai, on comptait 112 cas actifs de Covid-19 dans les CUPR, en baisse de 18 par rapport à la semaine précédente.

«On voit qu’au niveau de la moyenne mobile, on voit une nette diminution des cas, confirme le médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), le docteur Paul Roumeliotis. Notre moyenne de cas par 100 000 personnes sur sept jours se chiffre autour de 55 (NDLR: une moyenne inférieure à 40 ramènerait la région au palier d’alerte orange). La situation s’est nettement améliorée.»

Autre bonne nouvelle, le pourcentage de cas qui sont provoqués par des variants, plus contagieux que la souche originelle, est aussi en baisse. On estime qu’ils ne représentent plus que 35% des nouveaux cas alors qu’ils représentaient le double il y a à peine deux semaines.

Concernant la vaccination, le docteur Roumeliotis indique que dès le 6 mai, l’âge pour pouvoir prendre un rendez-vous sera abaissé à 50 ans. Les personnes travaillant dans un domaine jugé essentiel (premiers répondants, enseignants, etc.) de plus de 40 ans devraient être les prochaines à avoir accès au vaccin à partir du 13 mai prochain. Finalement, la vaccination pour le reste de la population de 18 ans et plus devrait s’ouvrir le 20 mai prochain.

Le docteur Roumeliotis indique que le nombre de doses que le BSEO devrait recevoir ces prochaines semaines ainsi que l’ouverture de nouvelles cliniques de vaccination devraient aider à ce qu’une bonne part de la population ait reçu une première dose de vaccin d’ici le début du mois de juin.

L’arrivée prévue pour bientôt du vaccin à seule dose de Janssen devrait aider à atteindre cet objectif.

Malgré ces bonnes nouvelles, le docteur Roumeliotis demande à la population de continuer à observer les mesures sanitaires, même s’ils ont déjà reçu une dose de vaccin.

«Il faut continuer à respecter les précautions de la Santé publique même si on a été vacciné une première fois, dit-il. Tant que la majorité de la population, entre 70 et 75% de celle-ci, n’a pas reçu deux doses de vaccin, on ne pourra lever ces restrictions.»

Le BSEO invite les personnes admissibles à s’inscrire sur la liste d’attente de vaccination contre la COVID-19 à www.BSEO.ca/liste-attente pour les prochaines cliniques de vaccination.