le Jeudi 8 Décembre 2022
le Lundi 1 mars 2021 18:33 Société

L’ancien Centre Mémorial : une 3e vie!

Chacun d’entre nous a sûrement déjà entendu ses parents ou ses grands-parents faire un commentaire qui ressemblait à…‘Heille! Ça a été construit solide, ça! C’est pas comme aujourd’hui où c’est construit tout croche avec des morceaux de bois tordus pis gros comme des cure-dents : dans l’temps, c’était des vrais 2×4…’  

Cette vérité s’applique tout à fait à l’édifice situé au 419 boulevard Cartier, l’ancien Centre Mémorial. Construit en 1958, sa première vocation fut d’abriter une patinoire intérieure, doublée d’une salle communautaire où se trouvaient également des allées de quilles au deuxième étage; le centre culturel Le Chenail y a aussi tenu son quartier général et ses activités pendant un certain temps; on retrouvait également une piscine extérieure municipale devant l’édifice. Lorsque l’équipe de hockey des Hawks de Hawkesbury s’est créée en 1974, ils y ont joué leurs parties jusqu’à l’ouverture du Complexe Sportif  Robert Hartley en 1979.

L’édifice s’est ensuite ‘recyclé’ une première fois : on lui a ‘scalpé’ son deuxième étage et construit une aile arrière qui a quelque temps abrité l’école élémentaire anglophone St. Jude; ces locaux sont présentement loués au Club d’Âge d’or 50. La partie principale de l’édifice a été occupée par les quartiers généraux de la Police municipale de Hawkesbury d’abord, puis ceux de la Police Provinciale de l’Ontario (PPO) jusqu’à leur récent déménagement dans un tout nouvel édifice sur la rue Cameron. La partie principale de l’édifice était vacante depuis, en attente d’une décision du conseil de ville de Hawkesbury.

Cette décision est venue le 1er octobre 2020 alors qu’à de sa réunion ordinaire, le conseil municipal a adopté une résolution ‘permettant la location d’une partie des anciens locaux de la PPO à un organisme sans but lucratif (…) pour une durée initiale de sept ans, sans frais de loyer, mais avec partage des dépenses.’ En l’occurrence, cette résolution (R-237-20) s’appliquait à la Banque Alimentaire Centrale de Hawkesbury (BACH).  Ce bail de sept ans entrera en vigueur à compter du 1er avril 2021 et sera renouvelé automatiquement pour des périodes successives de deux ans à moins d’avis contraire; la BACH pourra prendre possession des lieux le 1er avril prochain et les accepte dans une condition ‘tels quels’.

Lors des discussions précédant l’adoption de cette résolution, les conseillers Paquette et Lefebvre ont reconnu l’importance d’un service de banque alimentaire dans la communauté de Hawkesbury, le qualifiant même d’essentiel. Monsieur Lefebvre, qui est également impliqué dans l’organisme à titre personnel,  a d’ailleurs présenté une demande de subvention à la Fondation Trillium de l’Ontario, fondation qui aide les organismes à but non lucratif des communautés ontariennes à se rétablir des suites de la Covid; advenant qu’elle soit approuvée, cette subvention servira à assumer les coûts de rénovation et de déménagement engendrés par l’organisme. François Petit, administrateur de la BACH, trépigne d’impatience à ce que ses volontaires et lui-même se mettent à la tâche le plus tôt possible, de façon à ce que la date d’ouverture prévue, le 1er juillet, soit respectée.

Sans être une merveille architecturale et d’un grand esthétisme, ce bâtiment du 419 boulevard Cartier connaitra une troisième vie très utile et productive, grâce à l’initiative du conseil municipal qui a su reconnaitre sa valeur communautaire.