vendredi, mai 27, 2022
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

La Maison populaire reprend son rythme de croisière

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Comme à son habitude, la Maison populaire d’Argenteuil a tenu à souligner la Journée internationale de l’alphabétisation le 8 septembre dernier. Cette année, l’organisme a tenu à préciser qu’il reprenait son rythme de croisière avec le retour de la majorité de ses ateliers et activités de groupe en présentiel en plus d’offrir de nouveaux services en lien avec la pandémie.

«Ça fait un an et demi que l’on n’a pas eu d’activités de groupe, confirme Martine Mantha, coordonnatrice de la Maison populaire. On tenait aujourd’hui à parler des nouvelles activités que l’on propose et de celles qui sont là depuis des années. Avec la Covid, on a développé de nouveaux services, on a créé de nouvelles choses selon les problématiques des gens en lien avec la pandémie.»

En effet, la Maison populaire a ouvert un service d’aide pour compléter les formulaires gouvernementaux aux personnes qui en avaient besoin. Une aide a aussi été offerte pour la prise de rendez-vous pour recevoir les vaccins tandis qu’un service d’impression et de plastification du passeport vaccinal vient d’être mis en place, moyennant certains frais.

Il faut dire que le manque d’alphabétisation, ce n’est pas que le fait d’avoir de la difficulté à lire des textes: des difficultés en calcul ou à utiliser un ordinateur sont des formes d’analphabétisme. C’est pour cette raison que la Maison populaire annonce le retour de ses ateliers de calcul, d’informatique de base et de francisation, en plus de ceux d’alphabétisation à proprement parlé.

Le retour des conférences des Rendez-vous citoyens est aussi prévu cet automne ainsi que des ateliers de cuisine sous une nouvelle formule.

L’impact de la pandémie

Avec le confinement des derniers mois, les participants aux activités de la Maison populaire n’ont pu suivre celles-ci comme à leur habitude. Cela a forcé les intervenants à trouver de nouvelles façons de rejoindre leur clientèle, notamment en déplaçant ces activités sur le web.

«Ça nous a permis de nous ajuster pour donner des ateliers quand même, indique madame Mantha. On s’est adapté et on est allé vers le virtuel. On y est allé avec les besoins des gens et on a développé notre côté créatif. Ça nous a permis de sortir de notre zone de confort.»

Elle ajoute que même si certains participants ne viennent plus à la Maison populaire en raison des craintes liées à la Covid-19, l’organisme a pu quand même rejoindre ces gens de d’autres façons. «Le fait d’offrir nos activités en virtuel ainsi que les mesures sanitaires mises en place ici même ont fait en sorte qu’on a pu rejoindre ces gens quand même, dit-elle. On pense même poursuivre certaines activités selon certaines manières de faire même après que la Covid-19 ne soit plus d’actualité.»

Selon les données du Fonds de solidarité de la FTQ de 2021, 2,5 millions de Québécois seraient peu ou pas alphabétisés. Dans Argenteuil, une personne sur cinq aurait des difficultés en alphabétisation, une donnée qui n’a pas évolué depuis 2010.

En novembre prochain, la Maison populaire fêtera ses 30 ans. Madame Mantha indique que quelque chose est en préparation pour souligner cet anniversaire.

Pour obtenir plus d’informations sur les services offerts par la Maison populaire d’Argenteuil, visitez sa page Facebook ou composez le 450 562-1996. L’organisme est situé au 335, rue Principale, à Lachute.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss