jeudi, décembre 2, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Manifestation contre les mesures sanitaires provinciales devant le bureau du député… fédéral

Le 15 octobre dernier, près d’une vingtaine de personnes ont manifesté devant le bureau de Hawkesbury du député fédéral Francis Drouin pour s’opposer aux mesures sanitaires, principalement la vaccination obligatoire demandée par les employeurs de certains corps de métiers. Or, la majorité des décisions que ces manifestants contestaient ont été prises au niveau… provincial!

En août dernier, le gouvernement provincial de l’Ontario et le médecin hygiéniste en chef de la province, Dr Kieran Moore, avaient annoncé un plan d’action pour rendre la vaccination obligatoire pour les employés des milieux les plus à risques. Il s’agissait des employés du secteur de la santé, des maisons de retraite agréées,  des refuges pour femmes, des foyers de groupe et des programmes de jour pour les adultes ayant des troubles de développement, des centres de traitement des enfants ainsi que des autres services aux enfants ayant des besoins particuliers et les milieux résidentiels pour enfants agréés. En sommes, des milieux de travail de compétence provinciale.

Récemment, le monde de l’éducation, également de compétence provinciale, a aussi décidé d’emboîter le pas, avec notamment le CEPEO qui a voté unanimement la vaccination obligatoire de tout son personnel d’ici décembre. Tous les autres milieux ne sont toutefois pas encore assujettis à une double vaccination obligatoire.

Mauvaise cible

Contacté la journée même pour réagir à cette manifestation, le député fédéral libéral, Francis Drouin s’est dit en accord avec les mesures prises par l’administration du premier ministre ontarien Doug Ford et la Santé publique provinciale concernant la vaccination.

En revanche, il a contesté le choix des manifestants de se faire entendre devant son bureau, alors que le gouvernement fédéral a uniquement son mot à dire sur la vaccination des employés fédéraux ou des voyageurs interprovinciaux ou internationaux voulant utiliser des moyens de transport comme le train ou l’avion. De ce fait, tous les autres domaines, comme ceux où la vaccination est déjà obligatoire ainsi que ceux qui ne le sont pas, par exemple la restauration ou le divertissement, sont tous de registre provincial.

Bien qu’il dit respecter la décision des manifestants de s’exprimer publiquement, Francis Drouin a indiqué que ceux qui voyaient la vaccination comme étant un choix personnel allaient devoir en subir certaines conséquences.

« Je crois que travailler dans le domaine public est un privilège. On entend les mêmes arguments depuis un an et souvent ils ne font pas vraiment de sens. Oui, c’est leur choix de ne pas se faire vacciner, comme c’est un choix de fumer ou de manger du ‘fast-food’. Par contre, ce n’est pas parce que tu as le droit de fumer que tu peux le faire dans un hôpital et c’est un peu le même principe avec le vaccin en ce moment », a précisé le député fédéral, fraichement réélu pour un troisième mandat, qui a conclu en citant que « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ».

Le Régional a tenté de rejoindre un des organisateurs de cette manifestation mais n’a pas reçu de réponse.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss