vendredi, octobre 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Les conseillers Hugo Lajoie et Guylaine Cyr-Desforges joignent Équipe Vision Lachute

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Équipe Vision Lachute, du candidat à la mairie Bernard Bigras-Denis, pourra se vanter d’avoir déjà dans ses rangs deux élus au conseil municipal actuel de la Ville de Lachute. En effet, les conseillers Hugo Lajoie (district 6) et Guylaine Cyr-Desforges (district 5) ont annoncé se joindre à cette formation politique et tenteront de se faire réélire sous cette bannière en novembre prochain.

Après avoir annoncé avoir recruté quatre candidats qui en seront à leurs premières armes en politique municipale, le candidat à la mairie de Lachute Bernard Bigras-Denis a frappé un grand coup en s’adjoignant les services de deux membres actuels du conseil municipal lachutois. Hugo Lajoie est en effet conseiller du district 6 depuis 2013 tandis que Guylaine Cyr-Desforges est conseillère du district 5 depuis 2018. Elle avait auparavant siégé à ce même conseil de 1995 à 2005.

«Nous avons des candidats qui réunissent la jeunesse, l’expérience et la sagesse, a lancé monsieur Bigras-Denis lors de la présentation de ses nouveaux candidats. Nous sommes une équipe unie, qui collabore ensemble, qui est déterminée à faire avancer la ville et qui veut contribuer au mieux vivre de ses citoyens.»

Selon le candidat à la mairie, l’ajout de monsieur Lajoie et de madame Cyr-Desforges donneront l’expérience en politique municipale qui manquait à son parti. «Hugo est un ami et j’ai un grand respect pour lui et pour le travail qu’il fait comme conseiller, a lancé monsieur Bigras-Denis. Quant à elle, madame Cyr-Desforges est une conseillère de terrain qui a le district 5 à cœur. Elle a plusieurs priorités qui lui tiennent à cœur.»

En avoir encore à offrir

Outre son expérience comme conseiller municipal, Hugo Lajoie connaît aussi les rouages de la politique tant fédérale que provinciale. Il est actuellement directeur du bureau de circonscription du député provincial de St-Jérôme, Youri Chassin, en plus d’avoir occupé auparavant des fonctions d’adjoint politique pour les députés fédéraux d’Argenteuil Mario Laframboise et Mylène Freeman. Il a également œuvré au Centre d’action bénévole d’Argenteuil.

«J’ai pris l’été pour y penser. J’ai mon district à cœur et j’en suis venu à la conclusion que je voulais continuer, explique monsieur Lajoie à propos de son envie de briguer un nouveau mandat. J’ai le goût de faire partie de l’équipe de Bernard qui n’est pas l’équipe d’un seul homme. On est un beau groupe qui va offrir quelque chose de positif.»

Le candidat du district 6 affirme avoir encore plusieurs projets à offrir à ses citoyens et qu’il profitera de cette campagne électorale pour aller à la rencontre de ceux-ci, après tant de mois où la pandémie a limité les contacts entre élus et résidents.

Laisser le passé derrière

Pour sa part, Guylaine Cyr-Desforges a indiqué que c’est Bernard Bigras-Denis lui-même qui l’a approchée pour se joindre à Équipe Vision Lachute. «Quand je l’ai rencontré, j’ai vu que Bernard est un homme d’écoute. Au conseil, ça prend un maire qui écoute les autres, a lancé la candidate du district 5. On avait beaucoup de points en commun et j’ai des projets que j’ai à cœur qui ne se sont pas encore réalisés. On va les mettre dans notre programme à venir.»

Madame Cyr-Desforges a indiqué qu’elle ne voulait pas «laver son linge sale» à propos de sa déclaration comme quoi le conseil municipal avait besoin d’un maire qui est à l’écoute. «Je pense qu’un maire doit aller avec son ou sa conseillère dans les districts rencontrer les gens et être à l’écoute beaucoup plus. On a manqué de ça les dernières années», a-t-elle cependant ajouté.

La candidate a aussi indiqué que la Ville de Lachute devrait mettre derrière elle les vieilles histoires du passé, faisant clairement référence aux enquêtes sur l’administration municipale d’avant 2013. Bernard Bigras-Denis a cependant tenu à préciser qu’il ne fallait pas arrêter le processus judiciaire dans ce dossier si cela était légitime.

Pas un désaveu

Monsieur Lajoie et madame Cyr-Desforges ont indiqué que même s’ils se présentaient avec l’Équipe Vision Lachute, il ne s’agissait pas un désaveu envers leurs collègues actuels au conseil municipal lachutois.

Madame Cyr-Desforges a cependant ajouté qu’il y a déjà eu des accrochages avec d’autres membres du conseil. «Il suffit d’une fois où j’ai voté contre une résolution et je me suis faite ramasser. Est-ce ça, la démocratie?, a-t-elle lancé. Je cherchais le respect et la démocratie et je les ai eus chez Bernard.»

Cependant, les deux candidats ont indiqué que de se présenter avec une équipe avait ses avantages: tous deux s’étaient déjà présentés sous la bannière d’Équipe Mayer, en 2003 pour madame Cyr-Desforges et en 2013 pour monsieur Lajoie. L’un de ces avantages est la préparation d’une plateforme électorale commune.

«Chaque candidat aura un mandat particulier et ils me proposeront des enjeux de district qui seront intégrés à la plateforme électorale, explique monsieur Bigras-Denis. On n’aura pas sept plateformes différentes comme avec des candidats indépendants. On aura une plateforme avec des lignes directrices ainsi que des enjeux spécifiques à chacun des six districts.»

«L’important, c’est qu’on est sept personnes qui voulons travailler ensemble et on se met d’accord à l’avance sur quoi on va travailler. Dès le lendemain de l’élection, on saura déjà vers quoi on va s’enligner», conclut-il, précisant que cette plateforme d’Équipe Vision Lachute sera présentée plus tard.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss