mercredi, septembre 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Concours international de labour: déjà dix ans

C’était du 20 au 24 septembre 2011, il y a bientôt dix ans, qu’avait lieu le Concours international de labour (CIL) au village de Chute-à-Blondeau dans le Canton de Hawkesbury-Est. Pendant ces cinq jours, c’est plus de 72 000 visiteurs qui ont été accueillis dans les fermes voisines Connors, Kirby et Lachaîne.

« Les agriculteurs participants pouvaient compétitionner en labourant dans la catégorie des tracteurs récents, des tracteurs antiques et dans celle de la charrue avec attelage de chevaux. Des juges décidaient ensuite de qui avait le mieux labouré pour ensuite permettre au gagnant d’aller au championnat mondial de labour », se rappelle Bruno Lecot, coordonnateur de l’événement.

Bien que les plus expérimentés s’adonnaient à cette compétition, l’élément dont tout le monde pouvait profiter et qui en a fait un événement inoubliable est l’exposition agricole qui y était liée. En effet, c’est plus de 500 exposants de toutes sortes qui ont diverti des milliers de visiteurs et ainsi transformé les terres des trois agriculteurs en véritable village de chapiteaux de plus d’un kilomètre carré.

« Il y avait de tout, il pouvait y avoir un ‘stand’ de ‘tupperwares’ à côté d’un stand où l’on faisait des statues avec une scie à chaîne. Les gens y exposaient aussi leurs bêtes, on avait un producteur qui venait des États-Unis et qui avait amené ses mules avec lui. C’était de toute beauté », se remémore Charly Leduc, représentant du comté de Prescott à l’Ontario Plowmen’s Association et qui a donc activement participé au processus d’amener le concours à Hawkesbury-Est.

Organisation complexe

Les chiffres ne mentent pas, le concours a accueilli 72 000 visiteurs (malgré une pluie torrentielle en ouverture), 500 exposants et 2500 véhicules récréatifs provenant d’un peu partout au Canada et des États-Unis.

Il ne faut toutefois pas croire qu’organiser tout cela était facile, nécessitant des subventions fédérales et provinciales, l’organisation et le déroulement du CIL ont aussi été rendus possibles grâce à la participation de plus de 400 bénévoles.

Il faut aussi mentionner que le Concours, ses expositions rurales et ses spectacles (incluant notamment le chanteur country Paul Daraîche) n’étaient pas à but lucratif. Ainsi, c’est plus de 265 000$ qui ont pu être amassés pour être ensuite remis à des organismes de toutes sortes, notamment l’Hôpital général de Hawkesbury (HGH) qui a reçu 100 000$.

Retour possible… mais incertain

Depuis sa création en 1913, le Concours international de labour (et son exposition rurale) a lieu pratiquement chaque année quelque part en Ontario. En fait, jusqu’à tout récemment, seules la Première et la Deuxième Guerre mondiale avaient annulé le CIL, soit en 1918 ainsi que de 1942 à 1945. Cependant, la pandémie de COVID-19 a dernièrement ajouté son grain de sel à cet historique en annulant les deux dernières éditions. Le CIL sera toutefois de retour dans l’est de l’Ontario en 2022 mais cette fois à Kemptville dans la municipalité de North Grenville.

Avec ce grand retour, jumelé aux souvenirs du concours de 2011 qui refont surface, la question se pose à savoir si le CIL pourrait revenir dans les Comtés unis de Prescott-Russell. À cette question, Charly Leduc demeure très ouvert mais aussi très honnête.

« Avant, les producteurs se battaient presque pour représenter le comté au provincial. Avec le temps ça a beaucoup changé, en fait, la dernière candidature qu’on a reçue remonte à 2015. Dans les dernières années, beaucoup de terres ont changé de mains, la plupart des nouveaux propriétaires sont davantage concentrés à faire des affaires et c’est correct aussi, car ils savent que malheureusement ils ne feront pas d’argent en organisant le CIL », a-t-il confié, en assurant que si l’occasion se présentait à nouveau, il soutiendrait évidemment le projet.

Une chose est sûre, en attendant, c’est toute la communauté de Prescott-Russell qui peut se rappeler des souvenirs inoubliables vécus il y a maintenant 10 ans dans le village de chapiteaux créé dans le village de Chute-à-Blondeau.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss