mercredi, septembre 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Fini le Comptoir d’entraide, voici La Ressourcerie!

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Depuis le 1er juillet dernier, l’entreprise d’insertion Recypro de Lachute, mieux connue pour ses activités de récupération de matériel informatique, a une nouvelle corde à son arc. En effet, Centraide Laurentides lui a cédé les rênes du Comptoir d’entraide qui a été renommé La Ressourcerie. Près de deux mois depuis ce changement de garde, Le Régional a pu visiter les lieux qui devraient pouvoir aider la communauté de deux façons: trouver des articles de tous les jours à peu de frais et fournir de nouveaux plateaux à ceux qui voudraient intégrer le marché du travail.

Rappelons qu’au printemps dernier, Centraide Laurentides avait annoncé vouloir se départir de ses trois comptoirs d’entraide, incluant celui de Lachute, pour ne se concentrer que sur la collecte de fonds. Du même souffle, l’organisme annonçait avoir conclu une entente avec les Entreprises d’insertion Godefroy-Laviolette (EIGL), organisme à but non lucratif qui chapeaute Recypro, pour que celles-ci reprennent les activités du comptoir lachutois.

Rappelons que chez Recypro, les employés suivent un parcours d’insertion au marché du travail d’environ six mois menant à l’obtention d’un Certificat de formation à un métier semi-spécialisé (CFMS). Pendant les cinq premiers mois, les participants travaillent à temps plein pour l’entreprise tout en suivant diverses formations en lien avec le monde de l’emploi. Le dernier mois est quant à lui axé sur la recherche d’un emploi.

Or, Recypro est surtout connu pour son usine de recyclage de matériel informatique; cependant, ce travail en usine ne rejoint peut-être pas tous ceux qui voudraient intégrer le marché du travail. Avec La Ressourcerie, Recypro diversifie son offre de service pour cette clientèle.

«On a été approché en octobre 2020 à savoir si on voulait reprendre le Comptoir d’entraide, explique Steve Chartrand, directeur général de Recypro. Le travail d’usine, ce n’est pas fait pour tout le monde. Avoir le Comptoir d’entraide, ça nous amenait des plateaux de travail que l’on n’avait pas avant et ça permet ainsi de rejoindre plus de clientèle qui voudrait faire un parcours d’insertion. Les gens qui vont partir d’ici vont pouvoir se trouver du travail dans des boutiques de linge ou dans le service à la clientèle notamment. On a déjà beaucoup de CV qui entrent pour travailler à La Ressourcerie.»

En tout, ce sont cinq nouveaux plateaux de travail qui sont ainsi créés avec La Ressourcerie, ce qui permettra à une quinzaine de personnes à la fois de suivre un parcours d’insertion. Cinq emplois permanents ont aussi été créés.

En rodage

Depuis le 1er juillet, Recypro a procédé à une évaluation du service de La Ressourcerie afin d’apporter des modifications pour mieux satisfaire la clientèle. Il faut dire que l’organisme a pris possession des lieux tels qu’ils étaient au moment où Centraide cédait sa place.

«Il n’y a comme pas eu de transition avec Centraide, explique monsieur Chartrand, précisant avoir quand même une bonne collaboration avec l’organisme. On s’est donné un mois pour analyser la situation et voir avec la clientèle ce qu’elle aime ou pas. On a apporté beaucoup de changements.»

Outre une baisse de prix sur certains articles, l’endroit a été réaménagé: des départements ont été créés afin de se départir du style bazar qui caractérisait le Comptoir d’entraide.

«On a commencé à faire des départements clairs et j’aimerais en avoir encore plus qui soient encore mieux définis. On va chercher une expérience qui est plus proche de celle d’une boutique que d’un bazar comme c’était le cas  avant, illustre monsieur Chartrand. C’est plus épuré mais c’est énorme comme gestion. On est d’ailleurs pas encore 100% opérationnel mais ça s’en vient.»

Bientôt un déménagement

Si Recypro a repris les activités du Comptoir d’entraide, la bâtisse est restée la propriété de Centraide Laurentides qui l’a mise en vente. Celle-ci aurait été vendue à une tierce partie mais cela n’a pas encore été confirmé. Malgré tout, Recypro prévoit déménager La Ressourcerie et aurait l’œil sur un autre bâtiment de la rue Principale. Aucune date n’est cependant prévue pour ce déménagement.

«Au niveau de la prochaine bâtisse, on va pouvoir la choisir en fonction de ce que l’on voudra réellement, indique le directeur général de l’organisme. On est plus dans l’optique d’acheter un bâtiment que de louer mais c’est certain que l’on veut plus grand. Notre but serait de déménager notre boutique informatique, qui est à même l’usine de récupération de matériel informatique, et de l’intégrer à La Ressourcerie.»

En attendant, monsieur Chartrand affirme avoir eu de bons commentaires de la part du public depuis que La Ressourcerie est ouverte. «Dès le départ, quand ça été annoncé que c’était nous qui reprenions les activités du Comptoir d’entraide, les gens étaient emballés. Depuis environ un mois, les gens qui entrent ici voient comment c’est épuré, c’est mieux placé… On a une bonne réaction.»

Les personnes intéressées à en savoir plus sur le parcours d’insertion au marché du travail offert chez Recypro peuvent visiter le site web de l’organisme au www.recypro.com.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss