vendredi, octobre 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

L’Internet haute vitesse partout dans Argenteuil d’ici l’an prochain

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

D’ici la fin de 2022, il sera possible d’avoir accès à Internet haute vitesse par fibre optique sur l’ensemble du territoire de la MRC d’Argenteuil, que ce soit par l’entremise d’entreprises privées (Bell, Vidéotron, Déry Télécoms) ou de l’OBNL Fibre Argenteuil. Le 21 juillet dernier, les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé un financement de plus de 12,6 M$ à Fibre Argenteuil pour déployer son réseau dans l’ensemble des secteurs qui ne faisaient pas encore l’objet d’un projet de couverture.

Rappelons que Fibre Argenteuil, créé en 2018, est l’organisme à but non-lucratif qui gère le réseau de fibre optique appartenant à la MRC d’Argenteuil. L’organisme vise à offrir non seulement un service d’Internet haute vitesse par fibre optique aux secteurs non couverts mais aussi à offrir un service de câblodistribution et de téléphonie.

De nombreuses annonces de subventions ont été faites au cours des dernières années pour déployer ce réseau de fibre optique dans les secteurs qui ne sont pas déjà desservis par le réseau d’une entreprise privée. Le service de Fibre Argenteuil ne pourra donc pas, par exemple, être déployé là où le réseau de Bell ou Vidéotron est offert.

Plusieurs projets de déploiement du réseau de Fibre Argenteuil sont actuellement en cours de réalisation. L’annonce du 21 juillet permettra de rejoindre pas moins de 1955 résidences, réparties dans six municipalités de la MRC, et qui n’étaient pas encore couvertes par l’un de ces projets. Il s’agit des derniers secteurs qui ne faisaient pas l’objet d’un projet de déploiement de la part de Fibre Argenteuil ou d’une entreprise privée. D’ici la fin de 2022, c’est donc dire que tout le territoire de la MRC d’Argenteuil devrait être couvert par Internet haute vitesse (50 Mb/seconde).

Ce nouveau projet, évalué à 14,5 M$, bénéficie ainsi d’une aide de 12,6 M$ provenant à parts égales des gouvernements du Québec et du Canada par le biais du volet Éclair II de l’Opération haute vitesse Canada-Québec. De ce montant, un million de dollars ira directement à Fibre Argenteuil pour l’achat de matériel à l’avance, notamment des modems, en prévision de la mise en service du réseau dans ces nouveaux secteurs.

Quels secteurs desservis?

Le projet annoncé le 21 juillet touchera à six des neuf municipalités de la MRC d’Argenteuil (celles qui ne sont pas touchées par ce projet le sont par d’autres qui ont été annoncés précédemment). Ainsi, la partie de Grenville-sur-la-Rouge située au nord de la route 148 sera couverte par ce projet, ainsi que les secteurs entourant les chemins de la Rivière-Rouge et de la Rivière-Maskinongé du côté de Harrington.

À Wentworth, les secteurs des chemins Glen et des Lacs seront désormais couverts tandis qu’à Gore, le réseau passera sur les chemins Cambria, Rodgers et Scott, sans oublier une partie du chemin Shrewsbury et le chemin Stephenson. Les secteurs des lacs Écho, Kenny, Solar, Caroline, Roger et Evans seront aussi couverts.

À Lachute, on notera le déploiement du réseau dans le secteur St-Jérusalem et de la montée des Sources tandis qu’à St-André-d’Argenteuil, les secteurs des Coteaux-des-Hêtres, des chemins de la Rivière-Rouge Nord et Sud, de Brown’s Gore ainsi que la Côte-du-Midi seront couverts. On notera également qu’un lien par micro-ondes reliera l’île de Carillon au réseau sur la terre ferme.

Selon Fibre Argenteuil, chacun des nouveaux secteurs ciblés sera mis en service selon un échéancier qui sera dévoilé à une date ultérieure. Cependant, si tout se déroule comme prévu, l’ensemble du réseau sera complété d’ici décembre 2022. La période de pré-abonnement devrait ouvrir dès cet automne et l’organisme prévoit embaucher de nouveaux employés afin de répondre à la demande.

Photo: en rouge, les portions du réseau de fibre optique qui seront déployées grâce à la subvention annoncée. En bleu et jaune, les portions dont de déploiement est en cour ou est prévu dans les mois à venir.

Un réseau de 8000 adresses appartenant à la communauté

Rappelons que le réseau de fibre optique géré par Fibre Argenteuil appartient à la MRC d’Argenteuil. À la fin de son déploiement en décembre 2022, le réseau rejoindra pas moins de 8000 adresses si l’on inclut toutes les autres phases de déploiement annoncées précédemment. Celui-ci sera long de près de mille kilomètres et aura coûté près de 34,6 M$. De cette somme, 26 M$ auront été octroyés par les gouvernements provincial et fédéral.

Il est à noter que parallèlement au déploiement de Fibre Argenteuil, l’entreprise privée Déry Télécom a aussi reçu des subventions gouvernementales en 2017 pour agrandir son réseau de fibre optique. Actuellement, près de 1800 résidences à St-André-d’Argenteuil ont désormais accès à Internet haute vitesse par le biais de cette entreprise. Du côté de la MRC, on indique que le déploiement devrait se poursuivre très bientôt pour le secteur sud de Brownsburg-Chatham, notamment le long de la route 344, ainsi qu’au sud de la route 148 à Grenville-sur-la-Rouge, deux secteurs où le réseau de Fibre Argenteuil ne sera pas déployé.

Actuellement, Fibre Argenteuil compte environ 375 abonnés, avec une liste d’attente d’environ 1100 autres adresses. La troisième phase de déploiement, qui comprend plus de 1500 adresses dans la portion est de Harrington, devrait avoir lieu incessamment.

Réactions

Les sourires étaient plus que nombreux lors de l’annonce du 21 juillet concernant cet octroi gouvernemental. La députée d’Argenteuil, Agnès Grondin, a rappelé combien l’accès à Internet est devenu un besoin de base au même titre que l’électricité au début du XXe siècle.

«En milieu rural, le déploiement d’Internet haute vitesse est plutôt timide ou carrément inexistant, a-t-elle concédé. Ces secteurs ont été délaissés, pour toutes sortes de raisons, par les grands fournisseurs. Avec la pandémie, cet accès à internet est devenu une quintessence pour notre sécurité, notre bonheur et notre vitalité.»

La députée a souligné comment le confinement lié à la pandémie a mené à la création du phénomène d’itinérance Internet où des familles entières pouvaient se déplacer vers les grands centres pour avoir accès à Internet haute vitesse par le biais de bornes wi-fi gratuites dans des lieux publics.

«Prenons le temps de réaliser que l’on va désormais avoir accès à la fibre optique. Mes enfants pourront dès lors poursuivre leurs études post-secondaires sans avoir à tirer au sort pour savoir lequel devra faire de l’itinérance Internet, a-t-elle illustré. Nous allons résorber des iniquités régionales en matière de télé-travail, d’enseignement à distance et de télé-médecine.»

Pour le député fédéral d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, le projet de la MRC d’Argenteuil de confier la gestion de son réseau de fibre optique à l’organisme Fibre Argenteuil est un modèle à suivre à travers le pays. «Vous étiez un modèle au Québec: on s’est servi de ce modèle auprès du caucus du gouvernement pour illustrer des comparables avec d’autres régions. Vous étiez une fierté pour moi, a lancé le député fédéral. C’est un projet qui est porté par la communauté; nous, les députés, ne sommes que des facilitateurs.»

Quant à lui, le préfet de la MRC d’Argenteuil et maire de Gore, Scott Pearce, le fait que la MRC soit propriétaire de son propre réseau de fibre optique aura un impact plus que positif sur la région. «Ça fait onze ans que l’on travaille sur ce dossier. Pendant onze ans, on a mis en place des conditions gagnantes pour avoir l’annonce d’aujourd’hui, a-t-il déclaré, visiblement ému. Chez nous, il y a plus de 34 000 propriétaires de notre réseau. Les retombées économiques auront un impact sur les neuf municipalités pendant très longtemps.»

Monsieur Pearce rappelle que les profits de Fibre Argenteuil serviront dans un premier temps à réduire la dette engendrée par les dépenses occasionnées à la MRC pour déployer ce réseau. Une fois cette dette réglée, les profits seront réinvestis dans la communauté.

Pour sa part, Benoit St-Jacques, président de Fibre Argenteuil, a admis être plus qu’heureux pour les citoyens de la MRC. «C’est un grand jour pour la MRC et Fibre Argenteuil mais, surtout, pour les citoyens, a-t-il dit. On va être capable de desservir 100% des résidences de la MRC d’Argenteuil (en incluant les projets d’entreprises privées, NDLR), ce qui n’est pas rien. La balle est dans notre camp, le défi étant de brancher rapidement les gens.»

Pour connaître l’état d’avancement du déploiement du réseau de Fibre Argenteuil, visitez le fibreargenteuil.ca, sous l’onglet «Actualité».

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss