mardi, juin 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Des jeunes qui ont la fibre entrepreneuriale!

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

C’est le 5 juin dernier, dans le stationnement du supermarché IGA S. Albert de Lachute, que s’est tenue la 8e Grande journée des petits entrepreneurs. Organisée dans la région par la Chambre de commerce et d’industrie d’Argenteuil (CCIA), ce sont une trentaine de jeunes de 5 à 21 ans qui ont participé à ce marché hors du commun où une quinzaine de kiosques permettaient aux visiteurs de se procurer divers produits fabriqués par ces jeunes.

Organisée à travers le Québec, la Grande journée des petits entrepreneurs permet à des jeunes de créer des produits et de les vendre afin de les initier à l’entrepreneuriat. Les organisateurs de cette journée à Lachute estiment qu’environ 200 personnes ont visité le marché et près de 3469$ ont été dépensés auprès des jeunes entrepreneurs locaux.

«Ça été encore mieux que ce que j’aurais pensé, admet Jessica Daniel, chargée de projet à la CCIA et coordonnatrice de l’aile jeunesse. Il y a eu beaucoup de visiteurs et il y a eu beaucoup de vente: on a ouvert à 10h et à midi, deux kiosques avaient déjà tout vendu! Ça vraiment été un succès!»

Les jeunes ont rivalisé de créativité pour mettre au point les produits qu’ils ont vendus. C’est le cas de Roseline Fournier, de Lachute, qui a fabriqué elle-même des allume-feux à partir d’une recette trouvée sur Internet. Au moment du passage du Régional, le kiosque de son entreprise ROSIéco était sur le point d’être en rupture de stock.

«On était en camping et mon père m’a envoyée chercher des brindilles pour partir le feu. J’étais tannée de faire ça alors je me suis demandé s’il était possible de fabriquer de quoi pour que ce soit plus facile pour partir le feu, raconte-t-elle à propos de la façon dont elle a trouvé son inspiration. J’avais fait ça pour que ce soit facile de partir le feu mais quand j’ai entendu parler de la Grande journée des petits entrepreneurs, je me suis tout de suite inscrite car je savais que c’était un bon produit et que ce serait ‘cool’ que le monde sache que ça existe.»

Elle aimerait poursuivre son entreprise au-delà de cette journée, elle qui a bien apprécié son expérience lors de celle-ci.

Pour sa part, Rosalie McCaig, 11 ans, en était à sa troisième participation à la Grande journée des petits entrepreneurs avec son entreprise Ros-Art-lie, spécialisée dans des produits d’artisanat. Chaque année, la jeune fille revient avec des produits différents et cette fois-ci, ce fut des produits de tissus tels des pochettes, des napperons et des bandeaux pour les cheveux, pour n’en nommer que quelques-uns, qui étaient proposés.

«Ce fut une bonne année. Ça même été meilleur que les autres années, raconte-t-elle. Je vais revenir l’an prochain avec autres choses encore mais je ne sais si plus tard je vais continuer ma compagnie.»

Plus loin, on retrouvait le kiosque des élèves de la classe de Déficience intellectuelle moyenne (DIM) de la polyvalente Lavigne. Ceux-ci ont été invités par la CCIA à prendre part à cette journée après qu’ils aient présenté leur projet de produits faits avec du matériel récupéré, comme des cartes de souhait. Ils avaient tenu un kiosque semblable lors du dernier marché de Noël à St-André.

«On a eu quatre élèves présents aujourd’hui et ils ont très bien fait ça, explique Joséphine Machalani, enseignante de la classe DIM. On a vraiment inclus nos élèves dans ce projet, que ce soit dans la création ou la vente de ces produits. Les sous amassés serviront à financer un voyage à Tadoussac lorsque la situation sanitaire nous le permettra.»

Marissa Pauzé-Rioux et Matthieu Thériault, deux des élèves présents, ont dit avoir adoré leur expérience. «Ça été super bien, j’ai vraiment aimé ça», lance Marissa.

«Ça été très bien et super ‘cool’», ajoute de son côté Matthieu qui a admis avoir été surpris par l’engouement du public à cet événement.

Le président d’honneur de cette 8e édition de l’événement, Clément Laliberté, a indiqué profiter pleinement de cette journée, lui qui exploite toujours son entreprise d’épices arômatisées Siboulot quatre ans après l’avoir créée pour cette journée. «J’adore mon expérience! Les gens sont chaleureux et viennent nous encourager. En terme de vente, ça dépassé nos attentes. Je vais revenir l’an prochain définitivement!»

Notons que c’est justement le jeune Laliberté qui a remporté la bourse de 250$ tirée au hasard parmi les participants, gracieuseté de Jonction Argenteuil. Notons aussi que IGA S. Albert a remis tous les profits générés par son kiosque de hot-dogs aux jeunes entrepreneurs, en les divisant en parts égales entre eux en plus de remettre 10$ de plus à chacun.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss