mardi, juin 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Le corps humain est à l’honneur à la Galerie de la Route des Arts

Jusqu’au 13 juin que sera présentée la nouvelle exposition de la Galerie de la Route des Arts de Lachute, portant sur le corps humain.

En résumé, il s’agit d’une exposition collective présentant douze artistes, dont plusieurs de la région, comportant les œuvres extrêmement variées de cinq peintres, quatre sculpteurs, deux photographes et un collagiste.

Tout d’abord, on peut y voir des œuvres du photographe Lucien Lisabelle, repoussant sans cesse les limites du numérique pour ainsi donner au corps humain une apparence de paysage que chacun peut interpréter à sa manière.

Le deuxième photographe qui est exposé, Carlos Fernandez, travaille lui aussi dans le nu artistique mais de manière beaucoup moins abstraite, plus sombre, mais tout autant frappante.

Les cinq peintres offrent eux aussi une démarche artistique bien à eux. Il y a d’abord Caroline Bertrand, qui tente de raconter l’histoire d’un personnage à l’aide de ses œuvres et de l’imagination du spectateur.

Claude Tousignant fait quant à lui des croquis de gens en pleine action, en leur donnant des titres très accrocheurs. Encore une fois, ses sujets sont très variés, il y a notamment une grand-mère utilisant un téléphone intelligent (Grand-mère 2.0) ou encore des gens prenant une bière dans un pub (Deux blondes, une brune).

De son côté, Johanne Bourgie peint des tableaux aux couleurs claires, dans lesquelles le corps, mais aussi les vêtements et accessoires sont magnifiés pour créer un esthétisme irréprochable.

Pour ce qui est de Claire Desjardins, elle se démarque par la forte présence de relief et de texture dans ses peintures, notamment dans l’œuvre Le bouclier.

Sans oublier Erin Robinson, qui est une véritable spécialiste des micromouvements. Ces minuscules détails qu’elle réussit pourtant à nous faire voir sur ses toiles et ce, aussi bien ceux des corps que ceux des visages, font une différence entre un simple portrait et une véritable oeuvre.

Pour ce qui est des quatre sculpteurs, ils offrent eux aussi une démarche artistique qui leur est propre. D’abord, Sheila Watson réussira à vous détendre au simple coup d’œil de sa sculpture Sweet Dreams.

Il y a aussi les sculptures de Francine Laurin qui malgré son utilisation du bronze semblent toutes offrir une légèreté déconcertante.

Johanne L’Abbé-Chaput vous transformera quant à elle en philosophe. En effet, elle vous ramènera à vos réflexions les plus profondes lorsque vous regarderez son œuvre État Dame.

Pour ce qui est de Sylvie Pronovost, son œuvre, Déesses de la fertilité, semble être inspirée des idoles de la préhistoire, ce qui vous rappellera que l’image de la fertilité et donc des dieux, déesses a fortement évolué au fil des années.

Finalement, le dernier artiste présent (et non le moindre) est le collagiste Richard Raymond. À travers ses collages, ce dernier fait ressortir chaque partie du corps humain, et ce, de manière haute en couleur.

Évidemment, la simple lecture d’une phrase par artiste n’est pas suffisante pour vivre l’expérience que la galerie peut offrir. Le public peut se rendre sur place et voir de ses propres yeux le savoir-faire de ces artistes. Cela tombe bien, l’exposition du corps humain est disponible jusqu’au 13 juin, du mercredi au dimanche, de 11h à 17h, au 76 rue Clyde à Lachute.

En revanche, la Galerie de la Route des Arts a beaucoup plus à offrir qu’une seule exposition. Très bientôt, ses ateliers vont reprendre. Ainsi, ce sera une chance unique aux apprentis artistes de se perfectionner ou découvrir diverses techniques d’arts comme les pochoirs et le transfert d’images, dessiner des personnages de manga, l’écriture et le dessin d’un journal créatif, la sculpture de bois et plus encore. Rappelons que ces ateliers s’adressent autant aux adultes qu’aux plus jeunes.

Il ne faut pas non plus oublier que l’exposition des artistes qui prendront part à la Route des Arts sera de retour pour une 22e édition cet été du 4 au 8 août. En revanche, dès le 8 juillet, il sera possible de rencontrer les artistes directement dans leur atelier et ainsi entrer dans leur monde le temps d’une journée. Bref, un communiqué comportant tous les détails sera diffusé sous peu pour tenir le public au courant de toute la programmation à venir.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss