mardi, juin 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Lancement du documentaire « Le Triomphe de la nature… »

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Après plus de trois ans de tournage, l’organisme Les Sentiers de Gore a tenu une soirée de première pour son documentaire Le Triomphe de la nature: Margaret Cook et les pionniers de Gore le 27 mai dernier à la Galerie-boutique de la Route des arts de Lachute. Restrictions sanitaires obligent, seulement une quinzaine de personnes, dont Le Régional, ont pu assister à cette première d’un film qui cherche à montrer l’Histoire à travers une histoire, soit celle du roman de Margaret Cook, Land Possessed.

Margaret Cook est née Ivah Marguerite Fern Neill en 1897 à Shefford, dans les Cantons-de-l’Est. En 1918, elle devient enseignante à l’école secondaire anglophone de Lachute et vient résider dans la région. Elle découvre Gore en 1928 et se marie à Harold Sterling Cook en 1930.

En 1942, le couple achète la propriété Sunnyacres à Gore comme résidence d’été et en 1949, elle signe une chronique dans le journal anglophone lachutois The Watchman sous son nom de plume, Margaret Cook. C’est dans ce journal que son roman Land Possessed est publié sous forme de feuilleton en 1967 avant qu’il ne soit publié comme livre en 1969. Ce roman historique, pas encore traduit en français, raconte l’histoire d’amour entre une jeune anglophone protestante et un jeune francophone catholique au temps de la colonisation du secteur de Gore dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

Les Sentiers de Gore est un OBNL créé en 2017 visant à rendre accessible les sentiers pédestres de la municipalité ainsi qu’à en faire la promotion du patrimoine et de la culture. Dans cette optique, son président, Jean-François Hamilton, est tombé par hasard sur le roman de Margaret Cook. L’idée de faire un documentaire retraçant l’histoire des premiers colons à travers les inspirations de l’auteure est rapidement née.

Apprendre sur l’Histoire

Trois ans de tournages plus tard, le documentaire d’un peu plus d’une heure a enfin été présenté au public. Réalisé par Daniel Voyer, un résident de Mille-Isles, le film suit monsieur Hamilton qui revisite des lieux de Gore et des environs, traçant des parallèles entre le roman de madame Cook, la vie de celle-ci et celles des premiers colonisateurs du territoire. Le titre du film vient quant à lui de la pièce de théâtre Le Triomphe de la nature, une œuvre inspirée du roman de Margaret Cook et écrite par Don Stewart.

«Je suis fier de notre équipe, c’est le reflet de notre travail, a lancé monsieur Hamilton au terme de la présentation. On est parti sans avoir de squelette de scénario à finalement en avoir un qui nous a permis de mettre les interventions aux bons endroits, de mettre les images aux bons endroits. Je suis content de voir que les gens apprécient autant notre film que nous on a apprécié de le faire.»

Le réalisateur, Daniel Voyer, admet avoir beaucoup appris sur l’histoire de la région en faisant ce film documentaire. «Nos pionniers, des Irlandais, ont été une grande découverte pour moi, bien que je le savais un peu déjà avant mais j’ai pu approfondir mes connaissances, a-t-il confié. Tout s’est mis en place pour avoir un film de très haute qualité avec l’historique des pionniers et la difficulté qu’ils avaient à vivre dans les Laurentides alors que la nature était très présente.»

«Vous méritez toute notre admiration, a déclaré le directeur général de la MRC d’Argenteuil, Marc Carrière, au terme du visionnement. Il faut que ces œuvres-là méritent d’être diffusées. Bien au-delà de la contribution de la MRC, il y a l’importance de valoriser l’histoire et notre culture. Une œuvre comme celle-là va attirer des gens à venir s’établir chez nous.»

Diffusion

Outre la soirée de première, le film Le Triomphe de la nature: Margaret Cook et les pionniers de Gore sera disponible en ligne pendant 24 heures seulement à partir de midi le 12 juin prochain, sur le site des Sentiers de Gore (www.lessentiersdegore.com).

Par la suite, la Télévision communautaire d’Argenteuil va le diffuser à trois reprises entre le 14 juin et le 1er juillet. Visitez le site web de la TVC au www.tvcargenteuil.com pour connaître l’horaire de diffusion.

Deux autres représentations publiques sont prévues. La première aura lieu le 26 juin au Centre communautaire de Gore, à 13h30. Puis, le 17 octobre, toujours à 13h30, c’est à l’Espace culturel St-Gilles de Brownsburg-Chatham que le film sera projeté. Plus de détails sur la façon de participer à ces projections seront dévoilés dans un avenir proche selon les restrictions sanitaires qui seront en vigueur à ce moment.

Finalement, notons que l’actrice Hélène Beauchamp, qui prête ses traits et sa voix à Margaret Cook dans le documentaire, a aussi tourné une dizaine de capsules historiques sur l’auteure. Celles-ci seront diffusées sur les ondes de la TVC d’Argenteuil et seront également mises en ligne sur le site web de l’organisme à une date ultérieure.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss