mardi, juin 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Le BSEO en attente de nouvelles directives

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

La situation sanitaire en Ontario et dans les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) continue de s’améliorer: le nombre de cas actifs est en chute libre tandis que la vaccination se poursuit. Mais la frontière avec le Québec restera fermée pour deux semaines supplémentaires afin d’éviter une propagation transfrontalière alors que la région reste dans l’attente de nouvelles indications quant aux mesures sanitaires.

En date du 1er juin, on comptait 61 cas actifs de Covid-19 dans les CUPR, en hausse de 2 par rapport à la semaine précédente. Sur l’ensemble du territoire du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), le nombre de cas est à la baisse alors que la moyenne mobile (nombre de nouveaux cas par 100 000 habitants) placerait le secteur dans le palier d’alerte jaune, sauf les CUPR qui resteraient en zone orange en raison de la légère augmentation des cas en une semaine. Cependant, aucune annonce n’a été faite en ce sens ni dans l’autre.

«On doit continuer l’application des mesures de santé publique, confirme le médecin hygiéniste du BSEO, le docteur Paul Roumeliotis. On attend une décision du gouvernement à savoir ce qui va arriver avec ces paliers d’alerte d’ici le 14 juin.»

En effet, le 2 juin devait marquer la levée de l’état d’urgence sanitaire dans la province et l’ordre de rester chez soi tandis que le 14 juin devrait être le premier jour du début du plan de déconfinement de l’Ontario. Le docteur Roumeliotis indique ne pas avoir d’informations concernant ces deux semaines qui séparent ces deux étapes quant à savoir si d’autres mesures sanitaires seront levées ou non.

«Il est à noter que si le nombre de cas actifs diminue dans la province, les admissions aux soins intensifs demeurent élevées, précise-t-il. Il y a une diminution mais ça va très lentement.»

Ajoutons que le 29 mai dernier, le gouvernement ontarien a annoncé le maintien des contrôles frontaliers avec le Québec et le Manitoba jusqu’au 16 juin alors qu’ils devaient originellement être enlevés en même temps que l’urgence sanitaire.

Vaccination

En date du 31 mai, le docteur Roumeliotis a indiqué que plus de 113 000 doses de vaccins avaient été administrées dans la région du BSEO. Entre 67 et 68% de la population adulte aurait ainsi reçu au moins une dose de vaccin. D’ici le 12 juin, on estime que près de 80% des adultes de la région auront reçu un vaccin.

«Ça va très bien! On a même ajouté des plages horaires pour la vaccination des 12 à 17 ans pour les semaines du 14 et du 21 juin, confirme le médecin hygiéniste. Quant à la deuxième dose, ceux qui ont reçu une première dose avant que le gouvernement provincial ne mette en place son système de réservation et qui n’ont pas eu de second rendez-vous, on sait qui sont ces gens et on va les contacter pour leur donner leur second rendez-vous.»

D’ailleurs, concernant la vaccination dans les écoles, le docteur Roumeliotis a indiqué lundi dernier que le BSEO s’est joint à plusieurs autres intervenants en santé pédiatrique pour demander au gouvernement provincial de prendre position rapidement afin de débuter celle-ci le plus tôt possible. Cependant, le mercredi suivant, le Premier ministre Doug Ford a annoncé que les écoles resteraient fermées jusqu’à la prochaine rentrée scolaire.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss