mardi, juin 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Visée par des allégations, la mairesse de Brownsburg-Chatham se retire

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Le Journal de Montréal a mis sur sa une ce matin le fait que Catherine Trickey, mairesse de Brownsburg-Chatham, aurait été arrêtée la semaine dernière pour avoir supposément voulu faire «casser les deux jambes» de l’ex-conseiller municipal Martin Charron. Aucune accusation n’a encore été formellement déposée contre madame Trickey qui a été libérée avec promesse de comparaître.

Selon ce que rapporte le Journal de Montréal, un certains Réjean Dunn, résident de Brownsburg-Chatham qui aurait eu plusieurs démêlées avec la justice, affirme qu’à deux reprises, en 2019 et 2020, madame Trickey lui aurait demandé de trouver quelqu’un pour «casser les deux jambes» de l’ancien conseiller municipal Martin Charron, un de ses plus virulents détracteurs sur la scène politique municipale. Monsieur Dunn aurait plutôt été avertir monsieur Charron de la situation et tous deux auraient décidé de porter plainte ensemble en mars dernier.

C’est la semaine dernière que la mairesse Trickey aurait été arrêtée par la Sûreté du Québec et relâchée avec promesse de comparaître. Aucune accusation n’a cependant été déposée contre elle, le Directeur des poursuites criminelles et pénales serait encore en train d’étudier le dossier.

Jointe par Le Régional, la mairesse Trickey nie les allégations et affirme qu’il s’agit en fait d’un coup monté. «Il n’y a rien de vrai là-dedans, lance-t-elle, visiblement secouée. C’est quelqu’un qui m’en veut et qui m’a déjà dit: ‘Quand je me pogne avec quelqu’un, il déménage!’» Elle indique que cette personne n’est pas Martin Charron mais refuse d’en dévoiler l’identité.

En milieu d’après-midi le 26 mai, la municipalité a annoncé que la mairesse se retirait de ses fonctions pour éviter d’être une distraction. Le conseiller Kevin Maurice agira comme maire suppléant.

« En plus des dossiers habituels, nos équipes s’activent à recevoir des villégiateurs à leur chalet, au camping et à la marina, a affirmé Jean-François Brunet, directeur général de la Ville dans le communiqué. Nous avons beaucoup de travail et ne pouvons être déconcentrés par une histoire personnelle. Nous devons laisser les autorités agir. »

La municipalité précise que les services aux citoyens se poursuivent.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss