mardi, juin 22, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

300 millions de contenants transformés en conduites de drainage

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Tricentris, dont le siège social est situé à Lachute, a annoncé avoir prolongé son entente avec l’entreprise québécoise Soleno pour quatre ans afin de lui fournir environ 300 millions de contenants de plastique. Si Tricentris n’a pu chiffrer la valeur de cette entente, celle-ci permettra que des matières plastiques récupérées au Québec seront aussi transformées dans la province, ce qui aura des répercussions tant économiques qu’environnementales.

Cela fait déjà six ans que Tricentris a une entente avec Soleno, une entreprise québécoise, pour la récupération de contenants en polyéthylène haute densité, celui qui est représenté par le chiffre 2 dans son symbole de matière recyclable. Il s’agit majoritairement de contenants pour liquide, comme ceux pour la lessive ou le lave-glace. Déjà, environ 90% de ce type de contenants récupérés chez Tricentris aboutissent chez Soleno.

Les ballots de ce plastique récupérés chez Tricentris sont envoyés à une première usine de Soleno à Yamachiche qui les transforme en granule avant de les réexpédier vers une autre usine de l’entreprise à St-Jean-sur-Richelieu. Là, le plastique est transformé en conduite de drain. En tout, la matière première récupérée pour fabriquer ces conduites auront parcouru 300 kilomètres depuis sa sortie du centre de tri au lieu des milliers de kilomètres que doit normalement parcourir la matière première neuve.

«C’est quand même 300 millions de fois que le citoyen va mettre un contenant de plastique dans son bac, tient à souligner Grégory Pratte, responsable des affaires publiques chez Tricentris. Cette annonce montre que c’est possible de recycler du plastique au Québec, que ça ne s’en va pas en Chine.»

Incapable de dire combien le prolongement de quatre ans cette entente rapportera à Tricentris, monsieur Pratte insiste cependant pour dire que celle-ci aidera l’environnement non seulement en ce qui a trait à l’emploi de plastique recyclé et non de celui vierge issu de l’industrie pétrochimique mais également quant aux émissions de CO2, avec la réduction du transport.

«On est vraiment content! On parle souvent d’économie circulaire mais aussi d’achat local. C’est exactement ça que l’on fait!», lance monsieur Pratte.

Ce dernier interpèle les citoyens à continuer à recycler. «Il y a du monde qui pense vraiment que toutes les bouteilles d’eau se retrouvent dans le ventre des baleines dans les océans, illustre-t-il. Si c’est mis dans le bac, c’est recyclé au Québec. Si tu la lances dans la rivière, le problème est pas la bouteille d’eau mais le cabochon qui fait ça!»

Selon Soleno, les conduites de drainage qu’elle fabrique avec le plastique de Tricentris auront une durée de vie utile d’environ un siècle. Même au terme de son utilisation, ces conduites pourront être recyclées.

Une autre annonce concernant la récupération de papier chez Tricentris devrait être faite dans les prochaines semaines selon monsieur Pratte.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss