dimanche, avril 18, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Budget provincial 2021: Quels impacts pour Argenteuil?

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a présenté son budget 2021 à l’Assemblée nationale le 25 mars dernier. Plusieurs mesures sont incluses dans ce troisième budget du gouvernement Legault et certaines pourraient bien avoir un impact important dans Argenteuil. Le Régional a discuté de celui-ci avec la députée Agnès Grondin.

L’un des faits saillants de ce budget 2021 du gouvernement provincial est le report de deux ans du retour à l’équilibre budgétaire. Prévu d’abord pour l’année 2025-2026, l’équilibre budgétaire ne devrait finalement être atteint qu’en 2027-2028 en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19. Les déficits des prochaines années seront en effet un peu plus importants que prévus initialement suite aux diverses mesures liées à la relance économique. Cependant, la députée d’Argenteuil se montre rassurante: le retour à l’équilibre budgétaire ne se fera pas avec des hausses d’impôts et des coupures dans les services.

«Les objectifs du gouvernement actuel n’est pas de mettre plus de poids sur le dos des contribuables, clame-t-elle. On va trouver plein d’autres scénarios pour réduire les dépenses. Il y a des investissements qui sont faits pour les réduire et gérer de façon plus responsable les effectifs de l’état, notamment en réduction du nombre de postes administratifs et en optimisation des espaces gouvernementaux.»

Le télé-travail et l’informatisation de certains services sont aussi des avenues étudiées pour réduire les dépenses. Cependant, selon la Fédération canadienne des contribuables, ce sont près de 48 000 nouveaux fonctionnaires qui ont été embauchés par le gouvernement Legault depuis son arrivée au pouvoir il y a trois ans.

«L’objectif est de les rendre plus effectifs, précise la députée. On a mis des gestionnaires dans nos CHSLD, il y a des postes clés en environnement qui sont essentiels pour faire des suivis et il était crucial dans certains ministères où il fallait chercher de nouveaux employés.»

CPE et Internet

Une des mesures annoncées par le budget Girard est l’injection d’une somme de 97,4 M$ pour la création de nouvelles places en CPE. Avec la croissance que connaît la MRC d’Argenteuil, est-ce que certaines de ces places pourraient être octroyées dans la région?

«On le voit dans certaines municipalités, la croissance de la population est de 5 à 10% depuis l’an dernier et ce sont surtout de jeunes familles, affirme madame Grondin. On voit que dans certains CPE, comme du côté de Grenville et de Gore, les listes d’attente sont importantes. Mais on n’a pas plus de détails encore.»

Selon elle, d’autres régions du Québec sont cependant en plus grande pénurie de places en CPE que les Laurentides, comme l’Abitibi et le Saguenay. Ces dernières régions pourraient donc être priorisées pour l’octroi de nouvelles places plutôt qu’Argenteuil et les Laurentides. Cependant, il n’y aurait pas de demandes officielles pour l’ajout de nouvelles places dans Argenteuil par les CPE existants.

La fermeture de plusieurs services de garde en milieu familial en raison de la pandémie pourraient mener à une campagne de promotion pour inciter des gens à se lancer dans cette activité pour compenser les places perdues.

Autre élément qui était inclus dans le budget mais qui a aussi bénéficié d’une annonce conjointe entre Québec et Ottawa quelques jours auparavant est le déploiement d’Internet haute vitesse. Cependant, selon madame Grondin, si l’annonce du 22 mars dernier ne devrait concerner à peine quatre résidences du côté de Harrington, les mesures incluses dans le budget concernant ce dossier auront par contre beaucoup plus d’impact dans Argenteuil.

«Ici, on a Fibre Argenteuil et il lui reste pour environ 8% du territoire à obtenir du financement pour déployer son réseau. Le gouvernement du Québec a déjà dit qu’il allait octroyer 50% du montant que ça allait coûter, l’autre moitié devra venir du fédéral et on est en attente de leur réponse, explique madame Grondin. Ce 50% du provincial est déjà prévu dans le budget et si le fédéral, pour toutes sortes de raisons, ne participait pas à ce projet, le provincial sera là [pour le reste du financement].»

Par ailleurs, madame Grondin indique ne pas avoir tous les détails encore mais que des montants sont prévus pour certains services, notamment les soins à domicile, le soutien aux proches aidants et la santé mentale, et que cela pourrait avoir un impact dans Argenteuil.

D’autres mesures annoncées, comme de l’aide aux élèves dans les écoles, de nouveaux programmes pour le patrimoine bâti et la culture ainsi que pour le tourisme pourraient également avoir une incidence dans la région.

«Pour le tourisme, j’ai hâte de voir, dit la députée. Il y a une enveloppe et c’est à nous dans Argenteuil d’aller chercher la part qui nous revient avec des projets intéressants. C’est dans mes priorités d’appuyer et accompagner ces projets pour la prochaine année car on a un potentiel important, que ce soit le corridor de la Rouge, le parc du lac Beattie et tout le volet agrotouristique. Il y a des forces dans le comté qu’il faut mettre en valeur.»

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss