dimanche, avril 18, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

De nouvelles responsabilités pour la MRC d’Argenteuil

Francis Legault
Courriel/Email: leregional@gmail.com

Depuis le 1er janvier dernier, les Offices municipaux d’habitation de Lachute et St-André-d’Argenteuil n’existent plus. Ils ont tous deux été regroupés dans une nouvelle organisation qui englobe presque toute la MRC d’Argenteuil. Le nouvel Office régional d’habitation d’Argenteuil (ORHA) aura donc maintenant la responsabilité des logements sociaux dans la MRC, incluant les habitations à loyer modique (HLM).

Selon Éric Pelletier, directeur général adjoint de la MRC d’Argenteuil, le gouvernement provincial avait demandé à ce que les offices municipaux d’habitation ayant moins de 100 logements soient fusionnés avec un office plus gros ou encore qu’un office régional prenne le relais. C’est cette deuxième option qui a été retenue dans Argenteuil alors que les offices de Lachute et St-André-d’Argenteuil, qui ne s’occupaient de logements que dans leur municipalité respective, font maintenant partie de l’Office régional d’habitation d’Argenteuil.

«C’est la MRC d’Argenteuil qui a déclaré sa compétence dans ce dossier, indique monsieur Pelletier. La Société d’habitation du Québec (SHQ) transige désormais avec nous et les déficits d’exploitation seront assumés par la MRC.»

Dans les faits, les offices d’habitation fonctionnent évidemment à perte et le milieu municipal doit assumer un maximum de 10% de ce déficit d’exploitation, le reste étant payé par la SHQ. Dans le cas de l’ORHA, ce sont huit des neuf municipalités de la MRC qui auront désormais la responsabilité de 10% de son déficit d’exploitation. Seul le Canton de Harrington n’aura pas à payer pour l’ORHA puisque la municipalité a déjà une entente avec l’Office municipal d’habitation des Laurentides.

Pour cette raison, tous les citoyens d’Argenteuil, à l’exception de ceux de Harrington, peuvent donc avoir accès aux services de l’ORHA. L’organisme se retrouve ainsi à gérer pas moins de 313 HLM sur son territoire mais pas seulement ça.

«Oui il y a les HLM mais ce n’est pas tout, prévient Éric Pelletier. Il y a des programmes de suppléments au loyer: par exemple, une personne habitant Gore et qui est à faible revenu pourrait avoir une partie de son loyer subventionnée par l’ORHA.»

Selon monsieur Pelletier, les personnes qui résident déjà dans les logements de l’ORHA ne verront aucun changement dans la gestion des lieux. Une uniformisation des critères d’admissibilité a cependant été faite pour les futurs résidents.

Si la MRC d’Argenteuil se retrouve responsable du logement social dans la région, un conseil d’administration indépendant et distinct pour l’ORHA devrait être formé d’ici l’été prochain.

«Pour la MRC, le logement social est un domaine inconnu et le monde de l’habitation en est un autre dans lequel on veut plus s’impliquer, surtout avec le boom immobilier, résume monsieur Pelletier. On veut améliorer nos connaissances en matière d’habitation pour en faire un dossier prioritaire pour les prochaines années. La mise en place de l’ORHA va nous rapprocher de cet objectif.»

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss