mardi, mai 11, 2021
LACHUTE Météo
HAWKESBURY Météo

31 143 copies chaque semaine

Derniers articles

Le Cercle Gascon II déménage une autre fois

La troupe de théâtre amateur de Hawkesbury, le Cercle Gascon II (CGII), sur pied depuis 1982, est à nouveau contrainte à se trouver une maison. En effet, le Centre Guidon qui l’accueillait à Hawkesbury depuis cinq ans a été vendu depuis peu et la troupe doit libérer les lieux avant la fin juin.

Louise Potvin Laliberté, la directrice du CGII, indique que Corey Assaly, propriétaire des Arcades Assaly situés juste en face, leur a offert de venir installer leurs bureaux administratifs dans un de ses locaux vacants. «On doit quitter avant le 30 juin. Si tout va bien, ça va être le 17. Il nous reste à entreposer nos chaises.»

Pour l’organisme qui a un budget d’environ 10 000$ et qui a perdu ses sources de revenus en raison de la COVID-19, l’offre est belle. Louise Potvin Laliberté, présidente du CGII, indique: «On est bien content [de l’offre]. Ce n’est pas évident de devoir déménager en temps de pandémie. C’est une surprise même si c’était à vendre depuis deux ans. Je suis contente. Reste à savoir où et quand on va pouvoir rejouer». Mme Potvin Laliberté exprime que les passionnés de théâtre qui forment la troupe se font vieillissants. La plupart n’ont plus l’énergie pour reprendre leur période nomade pour quelques années.

Le groupe avait performé à l’école Christ-Roy jusqu’à leur expropriation vers 2003 alors que le bâtiment était devenu insalubre. Puis, la troupe a fait la navette entre diverses communautés de la région en 2007 avant de s’installer momentanément à l’École secondaire Le Sommet en 2011. La troupe a ensuite joué à l’Église Holly Trinity avant de prendre possession de la scène du Centre Guindon en 2015, là elle avait déjà joué occasionnellement auparavant.

Sur le plan communautaire, le CGII fait partie intégrante de Hawkesbury et peut aider à son rayonnement. Leurs présentations d’œuvres en Europe, au Festival Western de Wendover ou adaptations canadiennes-françaises de succès français en témoignent.

Pour l’après-pandémie, la Troupe qui a présenté ses récents projets à guichets fermés, souhaite rendre la pièce Le Pot aux Roses de Martin Gougeon au public, tel que prévu l’automne dernier. Le groupe considère poursuivre les lectures de futures pièces à jouer de manière virtuelle.

Ceux qui souhaitent aider le CGII dans leurs projets peuvent écrire à l’adresse info@theatrecerclegascon.ca. L’organisation qui perd une subvention en même temps qu’elle quitte ses lieux avait pensé jouer à la Place de Pionniers, mais s’est ravisée. Josée Pellerin, secrétaire du Conseil administratif du CGII et aide-metteuse en scène exprime: «On voulait rendre la salle plus accessible, améliorer notre système électronique et technique. On voulait une nouvelle scène portative.» La subvention offerte par la Ville de Hawkesbury était conditionnelle à ce que le CGII exploite le Centre Guindon. On ne sait si elle sera honorée par la Municipalité.

Le groupe indépendant déménage à contrecœur et est activement à la recherche d’une nouvelle scène. Joignez-les sur leur page web à l’adresse www.theatrecerclegascon.ca.

Le CGII, devenu seul porte-étendard du théâtre amateur dans la région Est des Comtés-unis depuis que la troupe de La Dernière Pendaison de L’Orignal s’est dissoute cette année.

Le groupe, désormais sédentaire, vous invite à les joindre post-pandémie puisque «le Théâtre est un art de proximité où le public est important», d’après Mme Potvin Laliberté qui ajoute ceci en terminant: «Il y a toujours quelque chose de mieux qui va arriver. On ne veut pas baisser les bras.» Dans un monde idéal, la direction du CGII souhaite obtenir une salle de jeu.

D’ici là, le Centre Guindon reprendra sa vocation d’église mais on ignore pour quelle confession.

Photos: Stéphane Bourgeois

La vente du Centre Guindon contraint la Troupe du Cercle Gascon II, son occupant, à un autre grand déménagement.

Latest Posts

Articles les plus consultés

Don't Miss